Filinfo

Athlétisme

JO 2020: une athlète ougandaise a provoqué l’élimination de Rabab Arafi en demi-finale

La déception de Rabab Erafi, gênée dans sa demi-finale par une Ougandaise. © Copyright : DR
Kiosque360. Lors de la demi-finale du 800 m, une athlète ougandaise a empêché Rabab Arafi de sortir de son couloir, lui causant plusieurs blessures. Elle pourra se reprendre lors de la course du 1500 m dans laquelle elle sera engagée.
A
A

A en croire le quotidien Assabah du 2 août, l’élimination de Rabab Arafi en demi-finale de la course du 800 m dames, comptant pour les Jeux olympiques de Tokyo, aurait été provoquée par une athlète ougandaise. 

Dans le détail, ladite athlète a blessé (involontairement peut-être) Arafi à la cuisse et au pied, lui causant des saignements et l’empêchant ainsi de poursuivre sa course dans des conditions optimales.

L’Ougandaise a également gêné Arafi, l’empêchant de sortir du couloir pour accélérer et rejoindre le peloton qui menait la course. C'est à ce moment que le frottement entre les deux athlètes a causé des blessures pour la coureuse marocaine.

Se rendant à l’évidence qu’elle n’avait aucune chance de revenir dans la course, Rabab Arafi a eu une crise de nerfs et n’a pas cessé de pleurer de manière hystérique au point que le soutien des membres de la délégation marocaine n’a pas pu la calmer.

Malgré cet incident, la délégation marocaine n’a pas souhaité porter plainte contre l’Ougandaise qui a été également éliminée en se contentant de la cinquième place, alors que Rabab Arafi a fini la course à la 6e place avec un chrono de 1m.59s.86 cs.

Pour outrepasser cet incident qui a coûté à Rabab Arafi sa qualification en finale du 800 m, la Direction technique nationale lui a demandé de se concentrer sur sa prochaine course du 1500 m qui aura lieu ce lundi très tôt au stade olympique de Tokyo.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Athlétisme Marathon JO
Athlétisme Soufiane El Bakkali
Athlétisme Soufiane El Bakkali

2 commentaires /

  • ZAIO Settouti
    Le 03 Aug. 2021 à 12h04
    Toujours des excuses comme à la cour de récréation dans l'école primaire ce n'est pas moi Madame c'est lui.
    Les mauvais ou mauvaises perdantes on ne prend jamais ses responsabilités , c'est un problème d'éducations chez les arabes déjà enfants lorsque l'enfant fait une bêtise la maman au lieu de dire à son enfant que ce n'est pas bien ce qu'il a fait , la maman dit que c'est la faute de l'enfant de la voisine.
  • Amine.Z
    Le 02 Aug. 2021 à 07h57
    On ne veut rien savoir des raisons, des humeurs, des incantations et des excuses. Les JO c’est la rencontre des champions et on veut au moins une médaille, au moins un champion du Maroc, comme le font les autres nations. Le reste, ne nous intéresse pas .
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous