Filinfo

Athlétisme

Vidéo. Bain de foule pour Soufiane El Bakkali à Fès

Le champion olympique Soufiane El Bakkali est arrivé dimanche à Fès, où l'attendaient des centaines de fans. L’unique médaillé marocain aux JO de Tokyo a été à la rencontre de ses compatriotes, ravis de croiser en chair et en os leur nouvelle idole.

Soufiane El Bakkali, unique médaillé marocain aux Jeux olympiques de Tokyo, est arrivé, ce dimanche 8 août, au Maroc. Après l'atterrissage à l’aéroport de Rabat-Salé, peu après midi, le spécialiste du 3000 m steeple s’est rendu au siège de la Fédération, avant de prendre le chemin de sa ville, Fès.

Une fois sur place, El Bakkali a trouvé des centaines de fans massés devant son domicile, au quartier El Merja. Ces derniers ont accompagné la parade improvisée du champion olympique.

Dans une déclaration à la presse, le champion a exprimé son immense joie pour l’accueil populaire qui lui a été réservé, après celui officiel à Rabat.

“Ce titre est de bon augure pour l’athlétisme marocain et les jeunes qui pratiquent cette discipline”, a-t-il assuré, estimant que les jeunes talents sont “tout à fait capables de ressusciter les gloires de l’athlétisme marocain sur la scène internationale”.

Soufiane El Bakkali a sauvé l'honneur du sport marocain avec cette médaille d'or, remportée en finale du 3000m steeple, avec un chrono de 8:08.90 devant l'Ethiopien Lamecha Girma (08:10.38) et le Kényan Benjamin Kigen (08:11.45).

À lire aussi: Vidéo. JO 2020: accueil triomphal pour Soufiane El Bakkali, à son retour au Maroc

La carrière sportive internationale d'El Bakkali a débuté en 2014 lors des Championnats du monde juniors à Eugène aux États-Unis, quand il a terminé 4è du 3000 m steeple. En 2015, il a occupé la 7è place des mondiaux juniors de cross-country.

A Rio, en 2016, il a terminé au pied du podium du 3.000 m steeple, avant de décrocher la première place de la Ligue de Diamant et la médaille d'argent aux mondiaux de Londres-2017.

Aucun athlète marocain n'avait réussi à émerger dernièrement, contrairement à l'âge d'or de l'athlétisme marocain incarné par des figures illustres telles que Saïd Aouita (5000 m) et Nawal El Moutawakel (400 m haies), sacrés aux JO de Los Angeles en 1984, ainsi que Hicham El Guerrouj, double champion olympique en 2004 sur 1500 m et 5000 m et toujours détenteur du record du monde du 1500 m (3'26''00).

Par Ahmed Echakoury
A
A

Tags /


à lire aussi /


2 commentaires /

  • mehdi R1
    Le 09 Aug. 2021 à 12h58
    bravo le champion..tres mauvaises attitudes des supporters qui risquent de supporter en plus... le champion Covid.. grave !!!!
  • FARAH SALOUA
    Le 09 Aug. 2021 à 10h28
    Felicitation pour notre champion! Bravo Soufiane!
    Seulement nous déplorons qu'aucunes mesures de sécurité n'est respectée
    Le niveau de contamination à Fes vire au rouge , les cas ne cessent d'augmenter
    Un tel Assemblement doit être interdit..
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous