Filinfo

Autres

Coronavirus: 68 nouveaux cas en 24 heures au Maroc, 602 au total dont 36 décès

© Copyright : DR
68 cas ont été confirmés au nouveau coronavirus au Maroc du lundi 30 au mardi 31 mars à 18h00, portant à 602 le nombre total des cas de contamination, annonce le ministère de la Santé.
A
A

68 nouveaux cas d'infection au coronavirus du Covid-19 ont été confirmés au Maroc en 24h, portant à 602 le nombre total des cas de contamination, annonce le ministère de la Santé ce mardi 31 mars à 18h00.

Le ministère de la Santé a également recensé trois décès et 10 guérisons en 24heures, portant le bilan officiel respectivement à 36 morts et 24 rémissions depuis le début de l'épidémie au Maroc.

Par ailleurs, le nombre total des cas exclus après des résultats négatifs d'analyses effectuées en laboratoire s'élève à 2227, relève-t-on de même source. Ce qui porte le nombre global de tests de dépistage réalisés au Maroc à 2801.

Le petit nombre de tests de dépistage effectués ne permet pas de connaître le nombre réel de cas contaminés au Maroc. Du 1er au 31 mars 2020, moins de 3000 tests au nouveau coronavirus ont été réalisés au Maroc. Or, l’on sait que ce sont les tests massifs qui permettent de mesurer la propagation du virus.

La polémique au sujet de l’insuffisance du nombre de dépistage au Maroc commence à enfler. D’ailleurs, le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, a été convoqué à ce sujet au Parlement. Il sera le premier ministre à s’exprimer devant les élus à la Chambre des représentants, après l'ouverture de la session de printemps du Parlement, prévue le 10 avril 2020. Et nombre de députés, interrogés par le360, ont expliqué que la capacité de tests de dépistage au Maroc figure en tête des questions à propos desquels le ministre sera conduit à s’expliquer.

Dans le monde, la pandémie continue sa progression. Pour freiner la propagation de la pandémie, plus de 3,6 milliards de personnes, soit 46,5% de la population mondiale, sont appelées ou contraintes par leurs autorités à rester chez elles. La pandémie de coronavirus continue ses ravages sur une planète pourtant largement confinée.

Le bilan de l'épidémie s'est de nouveau alourdi mardi, avec plus de 38.400 morts dans le monde, le cap des 11.000 morts franchi en Italie, celui des 3.000 dépassé aux Etats-Unis, et 849 nouveaux décès enregistrés en 24 heures en Espagne.

Deuxième pays le plus endeuillé au monde avec 8.189 décès, l'Espagne a interdit les cérémonies funéraires, limitant à trois le nombre de participants à un enterrement.

En Italie, pays qui enregistre le plus grand nombre de décès, le confinement commence à produire des résultats encourageants, après trois semaines.

"Nous pouvons espérer atteindre le pic dans sept ou dix jours, puis, raisonnablement, une décrue de la contagion", a déclaré le vice-ministre de la Santé, Pierpaolo Sileri.

Aux Etats-Unis, qui recensent de loin le plus grand nombre de cas officiellement confirmés (164.610), c'est la mobilisation générale: près des trois-quarts des Américains vivent désormais confinés, d'une manière plus ou moins stricte.

Un navire-hôpital de 1.000 lits est arrivé à New York, épicentre de l'épidémie. Des hôpitaux provisoires ont aussi été érigés dans un centre de conférences ou sous des tentes montées en plein Central Park.

En France, où plus de 3.000 personnes ont succombé au virus à l'hôpital, dont un pic de 418 en 24 heures, les soignants sont au bout du rouleau.

Le continent africain suscite de grandes inquiétudes en raison de la fragilité du système sanitaire. De nombreuses voix, à l’instar du SG de l’ONU Antonio Guterres, appellent à soutenir de façon urgente l’Afrique pour éviter la propagation du nouveau coronavirus.

Par Mehdi Heurteloup
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous