Filinfo

Autres

La CAF sous tutelle de la FIFA, Blatter crie au “colonialisme”

© Copyright : DR
La numéro deux de la FIFA, la Sénégalaise Fatma Samoura, supervisera l'instance africaine du football pendant six mois à partir du 1er août. Une décision qui ne plaît pas à Sepp Blatter. L'ancien patron du foot mondial crie au “colonialisme”. Détails.
A
A

Dans un communiqué envoyé à la BBC, Sepp Blatter a livré son avis sur la prochaine mise sous tutelle de la CAF par la FIFA . Selon lui, “la désignation de Fatma Samoura s'apparente ç une nouvelle forme de colonialisme”. 

Dans sa déclaration, l'ancien patron du football mondial affirme que l'implication de la FIFA dans les affaires de la CAF est illégale. “L'envoi de Mme Samoura passe outre les statuts de la FIFA, car les confédérations ne sont pas des membres FIFA, seules les associations nationales le sont”, explique-t-il. 

Lire aussi: Ahmad Ahmad mis sous tutelle

La BBC explique que la nomination de Samoura, qui doit commencer son audit le 1er août prochain, a créé des tensions au sein la CAF. Même si la décision a été prise à l'unanimité, certains membres font toujours part de leur refus. Tout comme d'ailleurs le président de l'Union des associations européennes de football (UEFA), Aleksander Ceferin. Le Slovène a décalré récemment qu'il ne peut pas approuver ce genre de décision. “Jamais dans l'histoire de nos institutions, le secrétaire général de la Fifa n'a été détaché pour prendre le contrôle d'une confédération, même avec le consentement de cette dernière. Vous devez comprendre que ce n'est pas le type de décision à prendre à la légère”, a-t-il lâché. 

Lire aussi: Ahmad Ahmad accusé de corruption? La FIFA enquête

En pratique, la Sénégalaise occupera, durant une période de six mois renouvelable, la fonction de déléguée-générale de la FIFA pour l’Afrique. Sa mission consistera à mener un audit général, pour redresser une organisation fragilisée par les soupçons de corruption autour de son président, Ahmad Ahmad. Elle devra également contribuer à l’accélération du processus de mise en œuvre des réformes en cours, destiné à assurer à la CAF un fonctionnement de manière transparente et efficace. 

Lire aussi: Nouvelle affaire pour Ahmad Ahmad

Par Rajaa Laâssouli
A
A

Tags /


à lire aussi /

Autres CAF
Autres CAF

Ahmad Ahmad raconte son interpellation à Paris

Autres Droits TV
Autres Droits TV

La CAF et beIN Sports vont-ils continuer à spolier l'Afrique du Nord?

Autres CAN 2019
Autres CAN 2019

Attention, la VAR débarque à la CAN


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

La boxe marocaine sur le gril

Le Maroc néglige certains sports

Halilhodzic a choisi son staff

La science départage Messi et Ronaldo

Voyage périlleux du WAC chez El Merreikh

Lekjaa pressenti au gouvernement?

Les Pays-Bas blindent Ihattaren

Pas de nouvelle MSN au Barça

Les locaux divisent la FAF et la FRMF

Les 26 de Vahid connus ce lundi