Filinfo

Autres

Les litiges et le dopage ternissent l’image du sport marocain

Le siège du Tribunal arbitral du sport à Lausanne en Suisse. © Copyright : DR
Kiosque360. La multiplication des litiges portés par des clubs marocains devant les hautes instances sportives internationales, ainsi que les multiples cas de dopage dans lesquels ont trempé des athlètes marocains ont fini par ternir l’image du sport marocain à l’international.
A
A

L’image du sport marocain ne bénéficie pas d’une bonne presse à l’international et cela pourrait avoir des conséquences sur plusieurs fédérations sportives. La multiplication des litiges portés par des sportifs et clubs marocains devant les instances juridiques internationales, à l’instar du Tribunal arbitral du sport, ainsi que le nombre élevé de cas de dopage de plusieurs athlètes marocains ont fini par donner une mauvaise du sport au Maroc, rapporte le quotidien Assabah du mardi 29 septembre.

La FIFA aurait notamment été excédée par le nombre élevé de litiges dans lesquels sont impliqués des clubs marocains et qui ont été soumis au TAS. Une situation qui a poussé l’instance footballistique internationale a envoyer une mise en garde à la Fédération royale marocaine de football (FRFM) pour que celle-ci réagisse en vue de faire baisser le nombre de litiges, affirment nos confrères arabophones.

La Fédération royale marocaine d’athlétisme est également dans le viseur de l’IAAF. Celle-ci menace d’ailleurs tout bonnement de bannir la FRMA de toute participation à des compétitions internationales d’athlétisme à cause du nombre élevé de cas de dopage chez les athlètes marocains, prévient le quotidien casablancais.

Outre le football et l’athlétisme, d’autres sports marocains se trouvent montrés du doigt. C’est le cas notamment du basketball, des échecs ou encore du badminton, dont les fédérations risquent de disparaître. Assabah rappelle par ailleurs que la Fédération royale marocaine de rugby a été suspendue de toute compétition sportive à cause de la mauvaise gestion.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Autres Coronavirus
Autres Tribunal arbitral du sport
Autres Tribunal arbitral du sport

Karim Adyel, premier marocain nommé arbitre au TAS

Autres Tribunal arbitral du sport
Autres Tribunal arbitral du sport

Le Raja doit 5 millions de dirhams à Fakhir


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous