Filinfo

Autres

Othman El Ferdaous a 18 mois pour relancer le sport

Othman El Ferdaous, nouveau ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports. © Copyright : DR
Kiosque360. À peine arrivé, Othman El Ferdaous, le nouveau ministre de la Culture, de la jeunesse et des sports, a trouvé de nombreux chantiers prioritaires. Fera-t-il mieux que ses prédécesseurs?
A
A

Plusieurs chantiers et dossiers se présentent devant Othman El Ferdaous, le nouveau ministre de la Culture, de la jeunesse et des sports. Il connait certes les arcanes du gouvernement, mais là il prend la tête d’un nouveau département et pas des plus faciles. Dans son édition du 9 avril, le quotidien Assabah nous explique ce qui attend le nouveau ministre.

Parmi les premiers dossiers à traiter, celui du manque de cadres dans le département de la Culture, de la jeunesse et des sports. Assabah nous explique qu’à la Jeunesse et sports, ils ne sont que 3600 à travers le pays. C'est la faute à la fermeture de l’institut de formation Moulay Rachid et ce malgré la protestation de plusieurs cadres techniques à l’époque. Pour faire la comparaison, en 1982, le Maroc avait plus de 13.000 cadres dans ce secteur.

Ensuite, selon Assabah, le ministre n’aura pas assez de temps pour travailler. Il ne restera à ce poste que dix-huit mois, si les prochaines élections auront lieu comme prévu avant fin 2021. Il sera donc difficile de rattraper les erreurs cumulées lors du passage de Hassan Abyaba, selon Assabah. D'ailleurs, le quotidien estime aussi que les problèmes ont commencé à l'époque du ministre Talbi Alami, lui qui a lancé plusieurs chantiers sans pouvoir les finir et les mener à bout.

Le quotidien nous explique qu'il y a aussi un grand désordre au sein des fédérations qui n'ont pas réussi la restructuration souhaitée par l'ancien ministre. Un chantier qui n'a pas été poursuivi par Abyaba, ce qui a laissé les sports nationaux dans un grand flou. Pis encore, les ligues régionales vivent une situation catastrophique à l'image des infrastructures sportives. Globalement, Othman El Ferdaous a beaucoup à faire dans les mois à venir.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Autres ministère de la jeunesse et des sports
Autres ministère de la jeunesse et des sports

Trois fédérations averties par la tutelle

Autres séminaire
Autres Jeux olympiques

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous