Filinfo

Botola

Officiel: Chiba succède à Sektioui à la tête de l'Olympique de Safi

© Copyright : DR
Sans entraineur fixe depuis plusieurs semaines après l’absence d’Abdelhadi Sektioui pour cause de maladie, les responsables de l’Olympique de Safi ont enfin trouvé un successeur à ce dernier en la personne de Said Chiba.
A
A

L’Olympique Club de Safi (OCS) a été battu, samedi 8 mai, par le Mouloudia Club d’Oujda (MCO) par 3 buts à 2. Il s’agit de la 7e défaite de la saison contre 5 victoires et 5 nuls. Le club occupe une bien modeste 10e place avec 18 points au compteur. Six longueurs seulement le séparent de la lanterne rouge, la Renaissance de Zemamra (12 points).

Cette défaite a fait réagir les composantes de l’OCS pour redresser la barre avant qu’il soit trop tard. Le souci primordial pour les Safiots est de trouver un successeur à l’entraineur Abdelhadi Sekioui, toujours lié par contrat avec le club, mais dont la longue absence pour cause de maladie, a été d’un grand préjudice.

Des négociations ont été menées pour emmener Sektioui à présenter sa démission, mais ce dernier ne voulait rien entendre. Il aurait même refusé une «prime» de 500.000 dirhams pour céder la place. Il campe sur sa position et argue qu’il a été atteint dans son amour propre quand les dirigeants lui ont demandé d’effectuer une contre-visite après avoir déposé un certificat médical.

Lire aussi: Ça se complique entre l’OC Safi et son entraîneur, Abdelhadi Sektioui

Les dirigeants de l’OCS auraient demandé la médiation de Fouzi Lekjaa, président de la Fédération royale marocaine de football (FRM) pour dissuader Abdelhadi Sektioui de revoir sa position et quitter le club sans tracas. 

La dernière défaite de l’OCS a donné bien des idées à nombre d’entraineurs qui se sont pressés de déposer leur CV à la direction du club. Ils seraient, à en croire le quotidien Assabah, pas moins de 23 prétendants. Mais, indique le journal, les responsables safiots auraient jeté leur dévolu sur Said Chiba. Des contacts établis entre les deux parties ont abouti.

Said Chiba succède ainsi à Abdelhadi Sektioui. Il aura pour principale tâche de remettre les clubs sur les rails, faisant oublier une période de doute et d'incertitude liée à l'absence d'un coach officiel sur le banc.

Par Khalid Mesfioui
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous