Filinfo

Botola

Trois clubs écopent de lourdes pénalités à cause des fumigènes

© Copyright : DR
Kiosque360. La commission de discipline de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a eu la main lourde contre plusieurs clubs marocains à cause des incivilités de leurs supporters. Trois d’entre eux ont été sanctionnés pour utilisation de fumigènes.
A
A

La commission de discipline de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a sanctionné cinq clubs marocains dont les supporters se sont rendus coupables de faits proscrits, comme l’utilisation des fumigènes, des jets de bouteilles ou encore des actes de vandalisme, rapporte le journal Al Akhbar du lundi 21 mai.

C’est ainsi que le Wydad a écopé d’une pénalité de 50.000 dirhams à cause de l’utilisation de fumigènes par ses supporters lors des matchs contre le Hassania d’Agadir (28e journée) et l’Olympique club de Safi (29e journée).

L’Ittihad de Tanger a lui aussi été sanctionné pour les mêmes raisons et a écopé d’une pénalité de 25.000 dirhams. Des supporters tangérois ont en effet allumé et balancé des fumigènes sur le terrain lors du match contre le Moghreb de Tétouan. Le club devra également payer des dédommagements après les dégradations causées par ses supporters lors de ce match qui, pourtant, était synonyme de sacre pour le club du Détroit.

Troisième club à avoir été sanctionné à cause des fumigènes: l’ASFAR, qui a écopé d’une pénalité de 25.000 dirhams après que son public a allumé des fumigènes lors du derby contre le FUS.

Par ailleurs, la commission de discipline a également sanctionné le Chabab Atlas Khenifra et l’Olympic club de Safi. Ces deux clubs ont écopé d’une pénalité de 10.000 dirhams chacun à cause de supporters coupables de jets de bouteilles.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola 9e journée
Botola Raja de Casablanca

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous