Filinfo

Botola

Vidéo. Le coup de gueule de l’Union de Touarga contre l’arbitrage

Union Touarga Sport (UTS). © Copyright : DR
L’Union Touarga Sport (UTS) a publié un communiqué dans lequel le club s'exprime sur les différentes erreurs d'arbitrage dont a été victime son équipe lors du match contre le Widad Témara, disputé ce dimanche 11 avril. Un vrai massacre.
A
A

La polémique enfle en Botola Pro D2 Inwi. Le derby entre l’Union Touarga Sport (UTS) et le Widad sportif Témara (WST), qui s’est soldé par un match nul (0-0), dimanche au stade Al Barid (17e journée), a laissé des traces du côté des Jaune et Vert. Le club s’estime lésé par l’arbitrage de Nabil Benrkiya, qui aurait dû accorder cinq penalties en sa faveur.

“La Direction du club de l’Union Touarga Sport (UTS) dénonce vivement les agissements de l’arbitre M. Benrkiya Nabil (…) qui s’est particulièrement distingué par une série de décisions injustes et irresponsables, privant notre équipe de 5 pénalties indiscutables”, a écrit le club de la capitale dans un communiqué publié quelques heures après la rencontre. 

La première situation litigieuse intervient à la 14e minute de jeu: “Le défenseur du Widad Témara bloque le tir de l’attaquant par son pied avant que le ballon ne ricoche sur sa main en pleine surface de réparation”.

Trente minutes plus tard, “suite à un corner en faveur de l’UTS, un défenseur du Widad de Témara éloigne clairement le ballon de sa main en pleine surface de réparation”, rajoute ledit communiqué. 

En seconde période (25e minute), “un défenseur du Widad de Témara fauche irrégulièrement notre attaquant Zriouil à l’intérieur de la surface de réparation mais l’arbitre siffle faute au lieu de penalty”, avant que, deux minutes plus tard, un “attaquant de l’UTS tire vers le but en pleine surface de réparation mais le ballon est dévié de manière flagrante par la main du défenseur”.

La dernière action litigieuse s’est produite à un quart d’heure de la fin du match, lorsque “l’attaquant de l’UTS se dirige seul vers le but avant d’être taclé par derrière et en pleine surface de réparation par un défenseur de l’équipe du Widad de Témara”. 

Erreurs d’appréciation ou affaire personnelle? Le club de la capitale s’est posé la même question, surtout que ces erreurs surviennent quand Nabil Benrkiya est au sifflet. “Ce comportement pouvait être considéré comme un acte isolé s’il ne s’agissait pas du même arbitre qui avait officié lors de la rencontre qui avait opposé lors de la 9e journée l’équipe de l’UTS à celle de la Jeunesse de Bengrir, match durant lequel M. Benrkiya avait encore une fois brillé par son incompétence et ses mauvaises décisions qui ont privé notre équipe des 3 points de la victoire”, rajoute l’UTS dans son communiqué. 

La direction de ce dernier “se désole de l’attitude de M. Benrkiya et se réserve le droit d’user de tous les moyens légaux en sa possession pour revendiquer le droit du club à l’égalité des chances et à la garantie d’un arbitrage impartial et neutre pour tous”. 

Pour rappel, l’Union Touarga Sport a retrouvé sa place parmi l’élite, au terme d’un exercice 2019-2020 presque parfait. Cette saison, le club produit de belles prestations en Botola Pro D2 Inwi et ambitionne de monter en première division. Après 17 journées disputées, il pointe à la 6e position (24 points), à 7 longueurs du leader, l’Olympique Dcheira, et à 6 du dauphin, l’Olympique de Khouribga.

Par Mohamed Yassir
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous