Filinfo

Botola

Abderrahim Taleb prend les commandes de l'AS FAR

© Copyright : DR
La direction de l'AS FAR a trouvé le successeur de Carlos Alós Ferrer. Il s'agit d'Abderrahim Taleb, libre depuis son départ de l'Ittihad de Tanger.
A
A

Après avoir passé six mois à l'Ittihad de Tanger en tant que manager général, Abderrahim Taleb sera sur le banc de l'AS FAR à partir de la saison prochaine. La direction du club militaire s'est engagée avec le technicien de 55 pour une durée de deux ans. 

Taleb succède donc l'Espagnol Carlos Alós Ferrer qui a récemment rejoint Qatar Sports Club avec l'ancien capitaine de l'AS FAR, Mehdi Berrahma. L'ancien coach du Difaâ El Hassani d'El Jadida aura comme mission de remettre le club sur de bons rails, après une saison jugée catastrophique. 

Le club rbati a, pour rappel, failli quitter l'élite cette année. L'AS FAR a réussi à sauver sa peau lors des dernières journée pour clôturer la saison à la 14è place avec 33 points (7 victoires, 12 nuls et 11 défaites). 

Par Rajaa Laâssouli
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola 2e journée
Botola 2e journée

Vidéo. L'AS FAR et l'OCS se neutralisent

Botola 2e journée
Botola 2e journée

AS FAR-OCS se jouera à huis clos

Botola Infrastructures
Botola Infrastructures

Ces clubs sans domicile fixe


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

Le coach «local» remonté contre Vahid

Les matchs en retard plombent la Botola

Verdict définitif ce jeudi sur WAC-EST

Belle leçon anglaise contre le racisme

Sursaut attendu lors du 4e match de Vahid

Tacle appuyé ce Banatia contre les Lions

L’USM Alger, sans le sou, jette l’éponge

Neymar ou l'éternel blessé

Le rapport financier du Raja serait erroné

Les Lions de l’Atlas célébrés à Oujda