Filinfo

Botola

Abderrahim Taleb prend les commandes de l'AS FAR

© Copyright : DR
La direction de l'AS FAR a trouvé le successeur de Carlos Alós Ferrer. Il s'agit d'Abderrahim Taleb, libre depuis son départ de l'Ittihad de Tanger.
A
A

Après avoir passé six mois à l'Ittihad de Tanger en tant que manager général, Abderrahim Taleb sera sur le banc de l'AS FAR à partir de la saison prochaine. La direction du club militaire s'est engagée avec le technicien de 55 pour une durée de deux ans. 

Taleb succède donc l'Espagnol Carlos Alós Ferrer qui a récemment rejoint Qatar Sports Club avec l'ancien capitaine de l'AS FAR, Mehdi Berrahma. L'ancien coach du Difaâ El Hassani d'El Jadida aura comme mission de remettre le club sur de bons rails, après une saison jugée catastrophique. 

Le club rbati a, pour rappel, failli quitter l'élite cette année. L'AS FAR a réussi à sauver sa peau lors des dernières journée pour clôturer la saison à la 14è place avec 33 points (7 victoires, 12 nuls et 11 défaites). 

Par Rajaa Laâssouli
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Ittihad de Tanger
Botola Ittihad de Tanger

Un Algérien prend les commandes de l'IRT

Botola Ittihad Riadhi de Tanger
Botola Ittihad Riadhi de Tanger

Les supporters de l'IRT réclament la tête du président

Botola 29e journée
Botola 29e journée

Vidéo. WAC-IRT, ce que vous n'avez pas vu


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Hervé renard chassé par les médias?

Le "résultat" WAC-ES Tunis bientôt connu

Annulation de l’AG de «Sport pour tous»

Mercato explosif en Liga espagnole

Les Jeux africains évincent la Botola

Le jour j pour la fédération d’athlétisme

Renard fait ses adieux au Maroc

Le faux pas des Lions de l'Atlas expliqué

Quand la Botola a mal à ses "samsaras"

Vrai homonyme, fausse recrue