Filinfo

Botola

Botola: la LNFP somme les dirigeants de s’éloigner du banc de touche

© Copyright : DR
Kiosque360. La Ligue nationale de football professionnel (LNFP) a tenu à remettre un peu d’ordre dans l’organisation des matchs. Les dirigeants des club sont ainsi priés de s’éloigner du banc de touche.
A
A

La LNFP a adressé une mise en garde, avec un ton assez sérieux, aux dirigeants du football professionnel marocain pour leur rappeler l’article 31 du texte qui régit les compétitions au Maroc. Le quotidien Al Massae, dans sa livraison du 3 mars, explique que l’objet de la correspondance était le nombre et le statut des personnes qui ont le droit de s’installer sur le banc de touche pendant une rencontre. 

L'instance présidée par Said Naciri a exprimé son regret vis-à-vis de plusieurs excès qu’elle a relevés pendant des matchs de la Botola concernant les personnes assises sur le banc de touche, mais aussi celles présentes dans les tribunes. Selon Al Massae, la LNFP reproche à quelques clubs le non-respect du protocole sanitaire en permettant à des personnes non inscrites sur les listes de la FRMF d’assister aux rencontres.

Pour rappel, le nombre des personnes dans les tribunes ne doit en aucun cas dépasser 11, selon le règlement. Pour les prochaines rencontres, la LNFP exige des clubs de recevoir 24 heures à l’avance la liste des personnes qui seront dans les tribunes, qu’elle doit valider avant la rencontre. 

La LNFP a aussi rappelé aux dirigeants qu’il est strictement interdit qu’ils s’approchent ou s’assoient sur le banc de touche pendant toute la durée du match et même avant et après celui-ci. Une action similaire sera sanctionnée selon les règlements en vigueur. Ainsi, désormais, ils ne doivent pas être plus que 8 sur le banc de touche d’une équipe. Il s’agit de l'entraîneur, son adjoint, le préparateur physique, le médecin, l’intendant, l’assistant du médecin, l'entraîneur des gardiens et le responsable administratif.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous