Filinfo

Botola

Covid-19: des pertes abyssales pour les clubs de la Botola

© Copyright : DR
Kiosque360. Les clubs marocains frôlent la crise cardiaque. La pandémie du Covid et l’absence des supporters dans les stades leur ont causé une perte sèche estimée à 400 MDH. Les détails.
A
A

A en croire le quotidien Al Akhbar dans son édition du mardi 11 mai, les clubs de la Botola auraient perdu près de 400 MDH depuis l’application du huis-clos imposé par la situation sanitaire induite par la pandémie du Covid-19. 

Les deux clubs de Casablanca, le Wydad et le Raja, sont les principaux perdants de cette situation qui perdure. Leurs pertes sont estimées à 40 MDH chacun en raison de l’absence des supporters lors des grands rendez-vous qui génèrent du cash comme le derby, ou les compétitions africaines.

Les autres clubs accusent également des pertes estimées à 10,6 MDH et qui peuvent empirer en fonction du nombre de supporters perdus comme c’est le cas pour l’Ittihad de Tanger, le Hassania d’Agadir, le MAT de Tétouan ou la Renaissance sportive de Berkane.

Les conséquences de cette crise continuent à peser sur l’avenir de plusieurs clubs, incapables de payer les salaires, les primes des matchs ou de signature aux joueurs.

Pour soulager leurs finances, les clubs comptent sur les subventions des régions, alors que les droits TV et les primes de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) ne profitent pas à plusieurs formations en raison des litiges qui les opposent aux joueurs et qui sont en cours d’instruction par la fédération.

Les prochains mois ne s’annoncent pas mieux et ce n’est pas demain la veille que les supporters reviendront dans les gradins. En effet, l’état d’urgence sanitaire a été prolongé de quelques semaines, et le gouvernement ne semble pas pressé de prendre une décision dans ces sens. 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Finances des clubs
Botola Botola Pro D2 INWI
Botola Wydad de Casablanca
Botola Wydad de Casablanca

Le Wydad durement frappé par le Covid-19


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous