Filinfo

Botola

Nouveau coup dur financier pour le Raja avant le derby

© Copyright : DR
Kiosque360. En plus d’écoper d’un match à huis clos, le Raja doit payer la somme de 240.000 DH à titre de réparation des dommages résultant des violences qui ont émaillé le match contre le Kawkab au grand stade de Marrakech. Les détails.
A
A

A en croire l’édition du 19 avril du quotidien Al Akhbar, la Sonarges, qui gère les stades du royaume, a remis à l’administration du Raja une facture représentant le montant total des réparations des dommages résultant des affrontements entre ses supporters. Al Akhbar rappelle que pendant cette rencontre qui a opposé, le mardi 11 avril, le Kawkab de Marrakech au Raja, les supporters rajaouis ont arraché près de 620 sièges, qui coûtent 600 DH la pièce, faisant élever le montant des réparations à 240.000 DH.

Une somme que la FRMF a ordonné au Raja de payer et que l’administration du club, qui traverse une crise financière sans précédent, conteste vivement. En effet, le Raja considère que, d’une part, le montant de la facture dépasse de loin les recettes du club qui ont fondu comme neige en raison de la fermeture du complexe Mohammed V pour cause de réhabilitation. D’autre part, poursuit Al Akhbar, le coût du siège estimé à 600 DH l'unité, a été jugé excessif par le Raja qui en donne pour exemple les nouveaux sièges du Complexe Mohammed V dont le prix est inférieur à celui indiqué par la Sonarges.

Pour ne rien arranger, la Sonarges exige des Verts le paiement de la facture avant le 30 juin, date à laquelle il sera procédé au remplacement des sièges du grand stade de Marrakech, qui va accueillir des rencontres de la sélection nationale, ainsi que les matchs de la saison prochaine de la Botola Pro. Pour rappel, c’est le Kawkab de Marrakech qui a failli supporter les coûts de réparation des dégâts du stade, avant que la Sonarges n’envoie la facture au Raja dont les groupes des Ultras Eagles et des Greenboys ont occasionné les dommages matériels enregistrés. Par ailleurs, la société de transport urbain de Marrakech, Alsa, a également fait un rapport sur la destruction des vitres de plusieurs de ses bus mis à la disposition des supporters pour assurer leur transport vers le stade.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Raja de Casablanca
Botola Raja de Casablanca

Metouali va-t-il déjà quitter le Raja?

Botola Raja de Casablanca
Botola Raja de Casablanca

Quel avenir pour le Raja?

Botola Raja de Casablanca
Botola Raja de Casablanca

Vidéo. Les secrets de la pré-saison du Raja


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Le staff de Vahid bientôt dévoilé

La Botola a un vice de programmation

Vahid vise le trophée de la CAN 2023

Özil s’entraîne sous haute protection

Les fédérations sportives se restructurent

Meknès sans stade, à cause de son maire

Le PSG doit remercier Neymar

Mustapha Hadji, adjoint de Patrice Baumelle

Les locaux et Olympiques entrent en lice

Algéciras propose des sandwichs au MAT