Filinfo

Botola

Raja: Sellami veut rationaliser les recrutements

© Copyright : DR
Kiosque360. Pour le mercato, Sellami a fait savoir son besoin de recruter trois joueurs, bétonner les contrats des jeunes et prêter certains à d’autres clubs pour avoir de l’expérience. Les détails.
A
A

Le coach du Raja a besoin de recruter et il l’a fait savoir en déclarant que le club avait fait signer 30 joueurs sous l’ère de Patrice Carteron, alors que depuis son arrivée, seuls Mohamed Al Makaazi, Marouane El Hadhoudi et Wael Nouh Saadaoui ont rejoint son effectif, informe le quotidien Al Ahdath Al Maghribia du 27 janvier.

Finalement, il a eu gain de cause, puisque le comité directeur du Raja a donné son feu vert pour combler trois postes. Sellami a déclaré son intention de chercher de bons joueurs qui seraient capable de défendre les couleurs des Verts et participer à l’effort collectif pour remporter des titres.

Sellami est revenu sur les incidents qui ont eu lieu dans le vestiaire après le match contre les Egyptiens d'Al Ismaïly, renvoyant à l’administration du club la responsabilité de prononcer les sanctions qu'elle estime nécessaires. 

Le technicien du Raja a pointé du doigt la responsabilité des cadres du club, comme Mouhcine Metouali, Abderrahim Hafidi, Anas Zniti  et Abderrahim Achchakir, qui n’ont pas assumé leur responsabilité dans le vestiaire en l’absence du staff technique.

Concernant le transfert de Mohamed Bekkari à la Renaissance Zemamra, Sellami a déclaré ne pas être consulté à propos de cette opération. Pourtant, Bekkari, rarement utilisé lors de la saison passée, était tombé de la liste officielle de Sellami cette saison.

Pour protéger les jeunes joueurs issus du centre de formation des Verts, Sellami a plaidé pour une sécurisation de leurs contrats pour assurer leur avenir avec le Raja. Il a néanmoins plaidé pour l’option du prêt à d’autres clubs pour permettre à ces jeunes joueurs de cumuler de l’expérience et avoir du temps de jeu. 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous