Filinfo

Botola

Renaissance de Berkane: les "révélations" de Mohcine Iajour créent des remous

© Copyright : DR
Kiosque360. La direction de la Renaissance de Berkane a mal digéré que Mohsine Iajour déclare publiquement que ses coéquipiers vivent dans la dèche à cause des impayés.
A
A

Mohsine Iajour est à l’origine d’une zizanie au sein de la RSB depuis qu'il a fait une déclaration aux supporters du club lors d’une rencontre organisée récemment. L’attaquant marocain a expliqué que beaucoup de joueurs ne reçoivent pas leurs salaires et n’ont pas encore reçu la prime promise à la suite de la victoire en Coupe de la CAF. Une déclaration qui a poussé le président de Berkane, Hakim Ben Abdallah, à poster une vidéo pour répondre aux accusations de son joueur comme nous le rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia daté du 12 mai. 

Aussi, le club a publié un communiqué dans lequel il raconte les détails de la rencontre et  exprime son étonnement vis-à-vis des propos de Mohsine Iajour qu’il juge irresponsables et incomprises. Pour les dirigeants de la RSB, le joueur a tenté de faire passer des aberrations qui nuisent au club et à toutes ses composantes.

C'est ainsi que le club dénonce cette sortie du buteur et explique que les discussions autour des droits des joueurs doivent suivre un certain protocole bien connu et notifié dans le contrat de chacun. Les dirigeants de la RSB rappellent qu’aucun joueur ne doit parler à la place de l'autre pour réclamer des droits. 

Suite à cela, la RSB a publié sur sa page officielle Facebook un ensemble de documents qui prouvent que les joueurs sont bel et bien payés et qu’ils ont tous reçu la prime relative à la Coupe de la CAF. 

Le club a aussi annoncé que Yajour devait passer ce mardi 11 mai devant la commission disciplinaire.  

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Wydad de Casablanca
Botola RS Berkane

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous