Filinfo

Foot

L'Égypte a réussi un sans-faute côté organisation

© Copyright : DR
La CAN 2019 s'est achevée vendredi soir sur le sacre de l'Algérie contre le Sénégal. Côté organisation, pas de carton rouge pour l'Égypte qui a réussi à relever le défi dans un contexte difficile.
A
A

Organisée en un temps record, la Coupe d'Afrique des Nations 2019 a été une grande réussite à tous points de vue pour l'Égypte. Alors que de nombreuses peurs entouraient la compétition, notamment la question de la sécurité. Finalement, aucun incident majeur n'a été à déplorer. Un pari gagné pour le président Abdel Fattah Al-Sissi qui, contrairement à la sélection égyptienne, est sorti victorieux de ce tournoi, dont il avait pour ambition de se servir politiquement. 

Lire aussi: Abdel Fattah al-Sissi, le vrai vainqueur de la CAN?

Sécurité maximale

La sécurité était la principale, voire la seule préoccupation des organisateurs de cette Coupe d'Afrique des Nations 2019. Face à une menace terroriste omniprésente, le ministère de l'intérieur égyptien a mis en place un dispositif sécuritaire sans précédent. Près de 15.000 policiers ont été affectés à la sécurisation des huit stades où se sont déroulés les matches du tournoi. 4.000 stadiers ont été recrutés et des dizaines de drones ont été utilisés pour surveiller au plus près les mouvements de supporteurs dans les gradins. 

Côté supporters, les fans qui ont fait le déplacement dans le pays des Pharaons pour suivre les matchs de leurs sélections, ont été fouillés à plusieurs reprises avant leur entrée dans les stades. Une procédure de sécurité renforcée qui a pour but de cibler les objets interdits comme les fumigènes. 

Des infrastructures à la hauteur

La CAN 2019 a démontré que l’Égypte dispose des infrastructures d’accueil, des stades, des terrains d'entraînement, de transports et des hôtels capables de recevoir les 24 sélections participantes et les milliers de supporters. 

Le pays a investi énormément d'argent et d'efforts pour rénover ses infrastructures. Le but étant de redorer à l'Égypte une nouvelle image que les dirigeants tentent de retrouver après des années de chaos, mais surtout d'être à la hauteur de la confiance accordée au pays de Mohamed Salah, après le retrait de la compétition au Cameroun. 

Au total, six stades ont été retenus pour abriter le tournoi de capacités allant de 20 000 à 75 000 places. Toutes les enceintes ont été équipées de caméras de surveillance, de drones pour assurer la sécurité. 

Une billetterie comme au Mondial 

L'Égypte a adopté l'exemple de la Russie pour la vente des billets  de la CAN 2019. Une plateforme en ligne a été lancée pour permettre aux supporters d'acheter leurs tickets en toute sécurité. Les démarches étaient simples et similaires à celles adoptées lors du Mondial russe. 

Pour plus de sécurité, les organisateurs ont exigé le FAN ID pour pouvoir accéder aux stades. Ce badge a permis aussi aux supporters de se rendre à la Fan Zone, un espace aménagé par des écrans géants, où les fans de toutes les équipes participantes peuvent regarder collectivement les matchs de la compétition.

À lire aussi: Après la CAN, l'Égypte veut accueillir le Mondial 2030

La CAN n’est qu’une première étape pour le pays du maréchal Al-Sissi qui a fait part de son envie d’organiser la Coupe du monde 2030.

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mercato
Foot Mercato

Un autre Marocain proche du championnat égyptien

Foot Pharaons
Foot Pharaons

Rabah Madjer sélectionneur de l'Égypte? Le vrai du faux

Foot Egypte
Foot Egypte

L'arbitre de WAC-EST au coeur d'un nouveau scandale


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

La boxe marocaine sur le gril

Le Maroc néglige certains sports

Halilhodzic a choisi son staff

La science départage Messi et Ronaldo

Voyage périlleux du WAC chez El Merreikh

Lekjaa pressenti au gouvernement?

Les Pays-Bas blindent Ihattaren

Pas de nouvelle MSN au Barça

Les locaux divisent la FAF et la FRMF

Les 26 de Vahid connus ce lundi