Filinfo

Combats

Boxeurs-harragas: Bouyahyaoui et Belmlih expliquent les raisons de leur fugue

Réda Bouyahyaoui et Ilyas Belmlih, les deux boxeurs marocains qui ont fugué en Pologne. © Copyright : DR
Kiosque360. Après avoir disparu dans la nature en Pologne, les deux espoirs de la boxe marocaine ont expliqué les motivations réelles de leur acte, pointant du doigt les graves dysfonctionnements qui entourent la pratique de leur discipline.
A
A

Les pugilistes Reda Bouyahyaoui (60 kg) et Ilyas Belmlih (75 kg) ont posté une vidéo sur les réseaux sociaux pour expliquer les motivations qui les ont conduits à quitter la sélection nationale lors de sa participation aux championnats du monde juniors de boxe qui a eu lieu en Pologne, informe le quotidien Al Akhbar du lundi 10 mai.

Ilyas Belmlih a déclaré assumer sa fugue et avance que les boxeurs au Maroc vivent une situation très difficile, puisqu’ils ne bénéficient d’aucun soutien financier et les perspectives d’avenir ne sont pas prometteuses, selon ses dires.

Et de poursuivre: "Nous tenons à informer les Marocains que nous n’avons pas fugué par peur d’affronter des adversaires supérieurs, mais en raison du manque de reconnaissance malgré les victoires que nous avons remportées contre nos adversaires, qui, eux, bénéficient des meilleures conditions pour devenir de véritables champions.”

Les deux boxeurs affirment être dans l’incapacité de vivre de leur sport, et ajoutent qu’aussitôt une compétition se termine, les responsables de la boxe marocaine les oublient, alors que souvent ils n’ont même pas de quoi acheter de nouveaux gants de boxe.

Reda Bouyahyaoui a quant à lui accusé la direction administrative d’incompétence, ce qui cause du tort aux techniciens et par ricochet aux boxeurs. Il a par ailleurs annoncé son intention de continuer à pratiquer la boxe en Europe avec l’espoir de remporter le titre olympique lors des JO de 2024.

Il a également encouragé les sportifs marocains à ne pas quitter l’école pour se consacrer uniquement au sport, et en donne pour exemple sa propre expérience, puisqu’il avait quitté l’école à 14 ans pour se retrouver quelques années après incapable de trouver un travail et subvenir à ses besoins.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


4 commentaires /

  • lili
    Le 10 May. 2021 à 19h17
    Ils vont le regretter , sans papiers vous pouvez rêver du titre olympique ,l'europe n'attendait que vous : 2 défaitistes .
  • Chakib
    Le 10 May. 2021 à 11h36
    Ils se sont retrouvés da'ns une situation d'immigrés irréguliers. Pas de titre de séjour er ils seront recherchés et fichés. C'est un délit vis à vis du pays d'accueil. Ils ont trahi leur fédération et leur pays en les impliquant dans cette affaire. S'ils avaient de si bons résultats, ils n'avaient qu'à essayer d'émigrer par des moyens légaux, de nombreuses fédérations étrangères les auraient accueillis. Pourquoi n'ont- ils pas fui après la compétition, en ayant briller? Jeter l'éponge avant d'entrer dans le ring. La fédération a une grande responsabilité aussi. Quant à participer aux JO de 2024 et donc représenter son pays, et bien c'est mal parti !
  • imtiyaz
    Le 10 May. 2021 à 06h19
    Ils ont trahi leurs pays . Ils ne parlent pas des moyens utilisés pour qu'ils aillent séjourner en Pologne ? d'où viennent t'ils ? Ce sont des racailles qui ont fait les harragas. j'espère qu'ils seront fichés à vie au Maroc. C'est là ou ils sont, qu'il vont déguster le paradis. Avec la tète qu'ils ont ils ne seront même pas acceptés pour balayer.
  • kiri
    Le 10 May. 2021 à 06h13
    l'hopital qui se fout d ela charité, ces 2 gamins devraient etre attrapés, expulsés, et une fois arrivés au maroc une bonne "tréha" pour leur remettre les pendules à l'heure.
    Ils sont boxeurs amateurs, representent le pays, et ils fuient ...
    Quelle HONTE ....
    vous fuyez quoi ? Le botswana, le Burundi ? le Sierra leonne ? le Libéria ?
    Faut pas deconner et arreter fchouch svp ....
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous