Filinfo

Combats

Glory: Rico Verhoeven, un roc sur lequel échouent les kick-boxeurs marocains

Jamal Ben Saddik et Rico Verhoeven lors d'un précédent duel. © Copyright : DR
Kiosque360. Malgré un démarrage sur les chapeaux de roue, Jamal Ben Sdik s’est incliné devant Rico Verhoeven au Glory Collision 3. Le combattant néerlandais est devenu le colosse insurmontable par les Marocains.
A
A

 Rico Verhoeven est devenu le bourreau des combattants marocains en kick-boxing. Ce samedi, Rico et Jamal Ben Saddik se sont affrontés pour une trilogie au Glory Collision 3 qui s’est soldé par une victoire au bout du suspense du Néerlandais, rapporte le quotidien Al Akhbar du lundi 25 octobre.

Rico et Jamal ont commencé le combat doucement, essayant de prendre leurs marques. Jamal lance plusieurs jabs et met Rico à terre sur une puissante droite. Le Néerlandais tombe et se relève rapidement encore, l’arbitre le compte tout de même. Le combat s’emballe, Jamal semble vouloir en finir et multiplie les attaques. La pommette gauche de Rico est ouverte et gonfle rapidement.

Mais au fil du combat, Jamal montre des signes de fatigue. Malgré sa gêne à l’œil, Verhoeven touche plusieurs fois Ben Saddik qui semblait au bout du rouleau.  Au quatrième round, Rico, qui a senti le vent tourner, touche Ben Saddik sur une série en anglaise. Même si le Marocain donne l'impression de revenir dans le combat, il décide d’arrêter à cause de sa blessure au tibia. L’arbitre met donc fin à la rencontre et Rico est déclaré vainqueur.

A en croire les analystes de ce sport de combat, Jamal Ben Saddik n’aurait pas préparé comme il fallait ce choc, et comptait sur des attaques rapides pour mettre Rico par terre et plier le combat. Mais son manque de condition physique et la résistance de Rico offrent la victoire au Néerlandais.

Toujours selon Al Akhbar, le secret des victoires de Rico contre Jamal Ben Saddik, et avant lui Badr Hari, réside dans le manque de préparation des champions marocains et la bonne lecture de Rico des techniques de ses adversaires et ses aptitudes physiques hors normes.

Enfin, la note positive c'est que le kick-boxeur néerlando-marocain, Mohamed Mezouari alias Hamicha est sorti vainqueur de son combat face au Français Samuel Dbili dans le cadre de la Glory Collision 3.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Combats Kick-boxing

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous