Filinfo

Foot

Piqué, de la défense à la présidence du Barça

© Copyright : DR
Kiosque360. Avant de raccrocher les crampons, Gerard Piqué est déjà à la tête d’un petit empire financier qui comprend des investissements dans le business du football et du tennis, l’agroalimentaire, la mode… Il compte faire de sa société Kosmos son cheval de Troie pour devenir le futur président du Barça.
A
A

Après une carrière fulgurante au Barça et avec la Roja, le défenseur espagnol Gerard Piqué prépare sa future carrière d’homme d’affaires et de dirigeant du club catalan. Redoutable businessman, Piqué a fait de sa société Kosmos le fer de lance de ses projets, rapporte Sofoot du 17 janvier.

Pour commencer, il rachète le FC Andorra, un club de cinquième division espagnole endetté à concurrence de 200.000 euros, avant d'annoncer vouloir faire du club de la principauté une formation professionnelle compétitive dans un futur proche.

Selon certains observateurs, le choix d’un club de la principauté d’Andorre lui donnerait l’avantage de profiter d’une fiscalité avantageuse, lui qui possède déjà une propriété à 30 kilomètres de la frontière de cette principauté.

Mais avant d’en arriver là, le défenseur de la Roja a déjà fait feu de tout bois. Dans le désordre, il a notamment investi dans Natrus, une petite entreprise de viande catalane spécialisée dans la production de hamburgers de haute qualité, avant de lancer Sol Kypers, sa marque de lunettes de soleil.

Piqué est également propriétaire de la boisson énergisante, 426 Miles, a créé l'entreprise Kerad Games qui développe des jeux vidéo, et fondé en 2017 eFootball.pro, une société dédiée au sport électronique.

Pour installer son empire via sa société Kosmos, le joueur a mis 2,5 milliards d'euros sur la table pour refonder de fond en comble l'organisation de la Coupe Davis pour les 25 prochaines années. Un investissement qui lui a attiré les foudres des tennismen.

Last but not least, Piqué a été la principale cheville ouvrière qui a réussi à convaincre le japonais Rakuten d’injecter dans le Barça 55 millions d'euros par an jusqu'en 2021, alors que le club catalan touchait 33 millions d'euros avec Qatar Airways, son précédent sponsor principal.
A travers la venue du sponsor japonais, Piqué s’est fixé un objectif en 2021. Soit l'année où se tiendra l'élection du prochain président du FC Barcelone.

 

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Dans mon pays, on ne m’a pas rendu justice

Ce que le derby Raja Vs Wydad dit de nous

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

Qui remportera la Coupe du trône 2019?

A nous les Hirondelles du Burundi !

Le football sans le sou?

55e triplé pour Cristiano Ronaldo

Premier vrai test pour Halilhodzic

La VAR déjà contestée

L’UAFA sanctionne le Raja

Un adieu zlatanesque à la MLS

Halilhodzic règle ses comptes

L'athlétisme a mal à sa DTN