Filinfo

Foot

Affaire DHJ-Raja: le match a été joué mais la polémique continue

© Copyright : DR
Kiosque360. Alors que le match en retard entre le Difaâ Hassani El Jadidi et le Raja de Casablanca a finalement été rejoué ce lundi et s’est soldé par un match nul, les Doukkalis ne comptent pas s’en arrêter là et envisagent de saisir le Tribunal arbitral du sport.
A
A

La polémique suscitée par le match en retard comptant pour la 9e journée de la Botola entre le DHJ et le Raja n’est pas près de prendre fin, bien que la rencontre ait finalement été rejouée ce lundi sur la pelouse du stade El Abdi, et s’est soldée par un résultat nul et vierge.

Les dirigeants du club doukkali ne veulent pas se satisfaire du match nul et comptent bien saisir le Tribunal arbitral du sport (TAS), rapporte le quotidien Al Akhbar du mercredi 29 juillet.

Après six mois de polémiques, les dirigeants doukkalis comptent bien aller jusqu’au bout pour récupérer les trois points de la rencontre. Sur le terrain, le match qui était attendu par tous et qui devait marquer la reprise de la Botola après un arrêt de quatre mois dû au coronavirus n’a pas vraiment été à la hauteur. La rencontre a été pauvre en occasions et s’est soldée par le score de zéro à zéro.

L’arbitrage vidéo a failli marquer le tournant de la rencontre lorsque l’arbitre a utilisé la VAR pour signaler le point de pénalty à la 27e minute en faveur du club doukkali. Un pénalty raté par l’attaquant tanzanien Simon Msuva. La rencontre a également été marquée par l’exclusion du joueur du DHJ, Abdelfattah Hadraf, pour avoir cumulé deux cartons jaunes (48e et 75e mn).

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Wydad de Casablanca
Foot Reprise de la Botola

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous