Filinfo

Foot

Affaire DHJ-Raja: qui est derrière la fuite d’un document de la LNFP?

© Copyright : DR
Kiosque360. Suite à la fuite d’un document concernant la rencontre entre le Difaâ hassani d’El Jadida et le Raja, objet d’un litige, l’accusation d’abus de confiance plane sur un ou plusieurs responsables fédéraux accusés d’avoir fait fuiter ce document. Les détails.
A
A

Une enquête a été ouverte suite à la fuite d’un document concernant le litige qui oppose le Difaâ hassani d’El Jadida et le Raja de Casablanca au sujet du match de Botola qui devait opposer les deux équipes et qui n’a finalement pas eu lieu à cause du refus du Raja, présent à l'époque en Algérie, de disputer la rencontre.

La Fédération royale marocaine de football a décidé d’ouvrir une enquête, en concertation avec le patron de la Ligue nationale de football professionnel, Saïd Naciri, rapporte le quotidien Assabah du weekend des 4 et 5 juillet.

L’enquête judiciaire a en tout cas commencé au niveau du bureau du greffier de la FRMF, qui est le premier à avoir reçu le document en question, le 9 juin dernier, précise Assabah. Ledit document, rappelons-le, avait établi que la commission des compétitions au sein de la LNFP n’avait pas statué sur le résultat du match et que cette dernière avait demandé à la commission de discipline de trancher dans cette affaire.

Par ailleurs, le secrétaire général de la LNFP, Saddik Alaoui, a présenté sa démission tout en gardant son poste d’employé au sein de la FRMF, puisqu’il provient initialement du ministère de la Jeunesse et des sports, précise le quotidien arabophone. Mais plusieurs sources expliquent cette démission par la décision de la FRMF d’ouvrir une enquête au sujet de la fuite du document relatif à l'affaire DHJ-Raja.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Affaire DHJ-Raja
Foot Affaire DHJ-Raja

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous