Filinfo

Foot

Algérie: la FAF croule sous une dette de 48 millions d’euros

Le président de la FAF, Walid Sadi © Copyright : DR
La Fédération algérienne de football (FAF) est empêtrée dans une crise financière sans nom et traîne une très lourde dette de 48 millions d’euros.

Rien ne va plus au sein de la Fédération algérienne de football (FAF). Suite à l’Assemblée générale ordinaire tous les voyants sont au rouge.

Le bilan sportif des Fennecs est lamentable, les clubs algériens n’arrivent pas à rivaliser avec les grands du continent… mais ce qui alerte le plus, c’est le bilan financier, qui est catastrophique.

Selon le dernier rapport financier, le déficit de l’instance algérienne s’élève à 700 milliards de centimes en dinars, soit 48 millions d’euros.

Une situation qui résulte notamment de l’organisation du CHAN et de la CAN U17, en plus de la gestion calamiteuse des différents présidents passés par la FAF. Chacun accuse son prédécesseur d’avoir été à l’origine de la crise actuelle. Pire encore, la guerre est déclarée entre le clan Walid Sadi, placé par le régime, et les anciens présidents qui ont été empêché de participer à l’Assemblée générale en question, comme Charaf-Eddine Amara et Kheïreddine Zetchi.

Hormis cette situation désastreuse annoncée, la crise de la FAF risque de s’amplifier dans les jours qui viennent avec les sanctions de la Confédération africaine de football (CAF) au sujet de l’affaire du maillot de la RS Berkane floqué de la carte du Maroc.

L’Algérie, éliminée dès la phase de groupes des deux dernières Coupe d’Afrique des Nations et passant par une période de vide aiguë, semble empêtrée dans la crise, autant sur le volet sportif que financier.

Par Le360sport

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Filinfo

Retrouvez-nous