Filinfo

Foot

Algérie, tous les feux sont aux "Verts"

© Copyright : DR
Facile vainqueur de la Guinée hier (3-0), l'Algérie est qualifiée pour les quarts de finale de la CAN. Les hommes de Djamel Belmadi s'avancent comme les grands favoris de cette 32e édition. Rien ne leur résiste.
A
A

Et si c'était l'Algérie? les Fennecs de Djamel Belmadi ont encore impressioné hier en huitième de finale de la CAN contre la Guinée (3-0) et confirment leur statut de favori de cette 32e édition. Affichant une maîtrise de tous les instants, les Verts n'ont pas tremblé et décroché leur qualification pour les quarts comme prévu.

Grâce aux réalisations de Mahrez, Belaili et Ounas, l'Algérie a fait cavalier seul face au Sily national. Ils ont désormais inscrit 12 buts en 4 matches sans en encaisser. Surtout, le danger vient de partout dans cette équipe avec 5 buteurs différents sur l'ensemble de la compétition: Mahrez (2), Bounedjah (1) , Belaili, (2), Ounas (3) et slimani (1).

À l'inverse d'Hervé Renard avec Hakim Ziyech, Djamel Belmadi peut compter sur son homme fort, Ryad Mahrez, déjà auteur de deux buts dans cette CAN. Le talentueux meneur de jeu, malgré une grosse pression, répond aux attentes placées en lui, et se réjouit de la bonne marche des Fennecs: "On a fait un match très solide face à une bonne équipe de Guinée. On n'a pas encaissé de but, on en a marqué trois. C'est une très bonne soirée pou nous on est contents (...) on a marqué dans des moments propices c'est une superbe soirée pour nous", déclarait-il après la renconctre.

Cette équipe d'Algérie qui rase tout sur son passage, est plébiscitée pour une victoire finale, surtout depuis les éliminations du Maroc, du Cameroun tenant du titre et de l'Égypte, le pays hôte. Un statut que Djamal Belmadi n'a aucun mal à assumer: "Il y a pas mal de temps qu'on dit qu'on est ici pour réaliser ce que personne ne croit peut être. Nous on y croit. C'est gratuit ça ne coûte rien d'être ambitieux, même si les objectifs sont très élevés. Favoris, pas favoris ça ne veut rien dire. Je ne vais pas répéter d'où on vient. On sort d'une période délicate depuis 2014. On ne se cache pas".

En effet, depuis leur huitième de finale épique à la Coupe du Monde 2014 face à l'Allemagne future championne (défaite 2-1 après prolongation), les Fennecs ne brillent plus sur la scène internationale. Éliminés de la CAN 2015 au stade des quarts de finale par la Côte d'Ivoire, futur vainqueur, ils ont quitté la CAN 2017 dès le premier tour et ne se sont pas qualfiés pour la Coupe du Monde 2018.

En quart de finale, les Verts affronteront le vainqueur de Mali-Côte d'Ivoire avec l'ambition de continuer leur route vers un sacre continental qui échappe à l'Algérie depuis 1990.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous