Filinfo

Foot

Alors que la Botola traîne, la CAF exige la liste des clubs qualifiés en coupes continentales

© Copyright : DR
Kiosque360. La CAF met la FRMF dans une situation assez délicate. L’instance continentale veut connaître, dès juin prochain, les clubs marocains participant aux compétitions continentales Or la Botola a encore 16 journées à jouer.
A
A

En imposant à la FRMF de lui communiquer le nom des clubs qui devront participer aux compétitions continentales de la saison prochaine avant le mois de juin, la CAF met les instances marocaines face à de grandes difficultés. Et pour cause, la Botola ne devrait prendre fin, dans le meilleur des cas, qu’au mois d'août comme le signale le quotidien Al Massae daté du 5 mai. Aussi, la CAF a mis en place un nouveau calendrier pour la réception des listes des joueurs qui vont participer à la Champions League africaine et la Coupe de la CAF. 

D'après une circulaire adressée aux différentes fédérations, l’enregistrement des joueurs se fera sur trois étapes. Lapremière est prévue pour juillet prochain, sachant que le début des compétitions est attendu pour le mois de septembre prochain. 

À en croire Al Massae, la FRMF devrait demander une dérogation spéciale pour pouvoir boucler le championnat avant de connaître les noms des clubs qui vont défendre les couleurs du Maroc dans les compétitions continentales. Si la CAF refuse, Al Massae explique que la FRMF se basera sur les résultats de l’année dernière et ainsi le Wydad et le Raja iront en Champions League et la RSB avec le TAS en coupe de la CAF. L'autre option c’est de décider des participants sur la base de critères qu'établira la FRMF. 

À l’image du Maroc, l’Egypte et l’Algérie connaissent le même problème.  

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous