Filinfo

Foot

Botola: les clubs déclarent de facto la fin de la saison

© Copyright : DR
Kiosque360. Certains clubs des différentes divisions du football marocain ont presque jeté l’éponge et une éventuelle reprise de la Botola semble s’éloigner de leurs agendas. Pourtant, le président de la FRMF semble encore y croire.
A
A

C’est la débandade au sein du football marocain! Le quotidien Assabah du vendredi 22 mai révèle que la majorité des clubs de la Botola a cessé les entraînements et les préparations, malgré une éventuelle reprise du championnat en juillet, comme annoncé par la fédération.

C’est le cas en particulier chez les clubs de la D2 et des amateurs qui ne fournissent plus aux joueurs les programmes des entraînements, ne leur versent plus de salaires et, pour certains, les contacts ont cessé entre les deux parties à l’exception de l’Ittihad Touarga et le Stade Marocain qui continuent à communiquer avec leurs joueurs.

Selon les témoignages recueillis par Assabah, certains joueurs s’entraînent à titre personnel sans coordination avec leurs clubs, tandis que d’autres comme ceux de l’Ittihad de Tanger se contentent d’une séance tous les deux jours.

Avant d’en arriver à cette situation, plusieurs demandes ont été adressées au président de la FRMF, Fouzi Lekjaa, dans le but de mettre fin à la saison et trouver un accord pour désigner les clubs qui rejoindront l’élite et les relégables. Mais Lekjaa ne cesse de croire en une poursuite de la compétition.

Pire, le football féminin a été frappé de plein fouet par la crise induite par le covid-19, puisque les joueuses, les entraîneuses et autres techniciennes ne touchent plus de salaires, et ne semblent pas prêtes à poursuivre les entraînements pour finir la saison.

Seul le gouvernement est capable d'autoriiser la reprise de la Botola, et c’est la FRMF qui décidera ensuite s’il est plus opportun de se contenter de jouer les matchs en retard ou toutes les rencontres pour finir la saison.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Coronavirus

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous