Filinfo

Foot

Bouderbala déclare sa flamme à un club français

© Copyright : DR
Aziz Bouderbala n'oublie pas ce club français qu'il n'a fréquenté au début des années 90, mais qu'il suit toujours.
A
A

Aziz Bouderbala n’a peut-être passé que deux saisons à l’Olympique Lyonnais, mais il est toujours attaché au club rhodanien.

Dans une interview accordée au Progrès, il déclare suivre l’actualité du club qu’il a connu entre juin 1990 et juin 1992. "L’OL a énormément compté pour moi. Mes garçons sont nés avec Lyon, avec l’OL", explique-t-il.

Le nom de l’ancien attaquant des Lions de l’Atlas est inscrit dans l’histoire des Gones. Le 11 août 1990, face à l’OM et devant un public de 36 000 personnes, il a connu une soirée inoubliable.

"On était mené 2-0 au bout d’une demi-heure. Puis Roberto (Cabanas) a réduit le score sur un penalty qu’il avait provoqué! Puis Roberto a fait expulser Mozer. Et en toute fin de match, sur un coup franc de Rémi (Garde), j’ai placé une terrible tête à Olmeta. 2-2, j’ai vu Gerland décoller, c’était du délire, il y avait une tension énorme. Ce fut l’un des plus beaux buts de ma carrière", se souvient Bouderbala.

"C’était grand", déclare ensuite le retraité au sujet d’un autre souvenir: son but contre Bordeaux, le 22 mai 1991, qui permet à l’OL de retrouver la Coupe d’Europe, 16 ans plus tard.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Flashback
Foot Flashback

Quand Hassan II intervenait dans la tactique des Lions de l'Atlas

Foot Flashback
Foot Flashback

Vidéos. Ces Maroc-Côte d’Ivoire qui resteront dans l’histoire

Foot Ligue 1
Foot Ligue 1

Bruno Genesio ne ferme pas la porte au Maroc


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Bonne moisson de médailles pour le Maroc

Deux nouveaux mois de fermeture pour Donor?

El Moktarid rempile à la tête du DHJ

Neymar entrevoit le bout du tunnel

La boxe marocaine sur le gril

Le Maroc néglige certains sports

Halilhodzic a choisi son staff

La science départage Messi et Ronaldo

Voyage périlleux du WAC chez El Merreikh

Lekjaa pressenti au gouvernement?