Filinfo

Foot

Bouderbala déclare sa flamme à un club français

© Copyright : DR
Aziz Bouderbala n'oublie pas ce club français qu'il n'a fréquenté au début des années 90, mais qu'il suit toujours.
A
A

Aziz Bouderbala n’a peut-être passé que deux saisons à l’Olympique Lyonnais, mais il est toujours attaché au club rhodanien.

Dans une interview accordée au Progrès, il déclare suivre l’actualité du club qu’il a connu entre juin 1990 et juin 1992. "L’OL a énormément compté pour moi. Mes garçons sont nés avec Lyon, avec l’OL", explique-t-il.

Le nom de l’ancien attaquant des Lions de l’Atlas est inscrit dans l’histoire des Gones. Le 11 août 1990, face à l’OM et devant un public de 36 000 personnes, il a connu une soirée inoubliable.

"On était mené 2-0 au bout d’une demi-heure. Puis Roberto (Cabanas) a réduit le score sur un penalty qu’il avait provoqué! Puis Roberto a fait expulser Mozer. Et en toute fin de match, sur un coup franc de Rémi (Garde), j’ai placé une terrible tête à Olmeta. 2-2, j’ai vu Gerland décoller, c’était du délire, il y avait une tension énorme. Ce fut l’un des plus beaux buts de ma carrière", se souvient Bouderbala.

"C’était grand", déclare ensuite le retraité au sujet d’un autre souvenir: son but contre Bordeaux, le 22 mai 1991, qui permet à l’OL de retrouver la Coupe d’Europe, 16 ans plus tard.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Flashback
Foot Flashback

Vidéos. Les 5 exploits du foot marocain pendant ramadan

Foot Ligue 1
Foot Ligue 1

Mourinho à Lyon, l'incroyable rumeur

Foot Ligue1
Foot Ligue1

Laurent Blanc plus proche de Lyon que des Lions


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Au nom du maire

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Le DHJ saigné à blanc par la CAF

Le WAC au Mondial 2021 des clubs

Le promu Zemamra déjà en crise

Le derby stambouliote tourne à la bagarre

Le Raja face à ses vieux démons

Soufiane Rahimi au coeur d’un gros scandale

Özil invité chez Erdogan 

Le Wydad protège ses joueurs avant la finale

Un match truqué? La FRMF enquête

Le Raja jouera, jouera pas?