Filinfo

Foot

CAN 2021: une bonne moisson de buts et de cartons

La Tunisie célèbre sa large victoire face à la Mauritanie, dimanche 16 janvier 2022. © Copyright : DR
Kiosque360. La Coupe d’Afrique des Nations monte en gamme journée après journée. Les attaquants trouvent plus facilement le chemin des filets, constate Al Akhbar dont est tirée cette revue de presse.
A
A

Après une première journée de la phase de poules de la Coupe d’Afrique des Nations assez maigre, la deuxième journée s’est révélée plus spectaculaire avec une tendance offensive plus affirmée. Ce deuxième round a connu 19 réalisations en 12 matchs, avec une moyenne de 2,42 buts par match, un peu plus que le double de buts marqués pendant la première journée qui était de 12. Le total des buts marqués pendant cette CAN s’élève ainsi à 41 réalisations en 24 matchs, la moyenne atteint 1,71 buts par match, calcule Al Akhbar dans son édition du 18 janvier. 

Le Camerounais Vincent Aboubakar se maintient à la tête des buteurs de la compétition avec 4 buts. L’ancien buteur de Porto a mis un nouveau doublé face à l’Éthiopie, après celui qui lui a permis de renverser le Burkina Faso.

Quatre joueurs se partagent la deuxième place au tableau des buteurs avec deux réalisations. Il s’agit du Tunisien Wahbi Khazri, du Camerounais Karl Toko-Ekambi, du Malien Ibrahim Koné et de Gabadinho Mhango du Malawi. 

D’un autre côté, les arbitres ont sorti 40 cartons jaunes au cours de cette deuxième journée, le total s’élève à 72 depuis le début de la complétion. Un seul carton rouge a été brandi ramenant le total à trois. La VAR s’est aussi montrée décisive en confirmant dix penalties, dont six ont été transformés.
 
Cette deuxième journée n’a pas manqué de controverses, respectant ainsi la règle d’une CAN. Une bagarre générale a, d’ailleurs, éclaté après la fin du match entre le Ghana et le Gabon. Le sélectionneur du Gabon, Patrice Neveu, a laissé exploser sa joie après l’égalisation des Panthères, ce qui a fait entrer André Ayew dans une grosse colère, raconte Al Akhbar. Plusieurs joueurs se sont mêlés à la bagarre avant que le Ghanéen Benjamin Tetteh ne mette un coup de poing à un de ses adversaires. 

Le gardien ivoirien, Badara Ali Sangaré a quant à lui été au centre de toutes les discussions après sa bourde à la dernière minute du match qui opposait les éléphants à la Sierra Leone. Sur une tête en retrait de son défenseur, le portier veut sauver le corner mais il relâche le ballon, avant de faire une roulade pas très académique. Alhaji Kamara n’en demandait pas plus pour pousser le ballon, qui a atterri devant ses pieds, et inscrire le but égalisateur pour sa nation.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Filinfo

Retrouvez-nous