Filinfo

Foot

Candidat à un deuxième mandat, Ahmad Ahmad n'a pas peur de la concurrence

Ahmad Ahmad, président de la Confédération africaine de football. © Copyright : DR
Ahmad Ahmad, candidat à un deuxième mandat à la tête de la CAF, croit fortement en ses chances d'être réélu et ne se soucie pas de la concurrence.
A
A

Ahmad Ahmad, président de la Confédération africaine de football (CAF) depuis mars 2017, a annoncé ce mercredi 28 octobre qu’il se présentait à sa propre succession à la tête de l’instance.

Dans la foulée, il a accordé une interview à Jeune Afrique concernant ses ambitions, se montrant confiant à environ 5 mois des élections qui doivent se tenir à Rabat.

Interrogé sur ses éventuels concurrents, Ahmad se veut clair: "je ne pense pas que qui que ce soit se présente contre moi, parce que j’ai le soutien de 46 fédérations, sur les 54 affiliées à la CAF. Mes éventuels compétiteurs savent que la majorité des électeurs voteront en ma faveur".

Quant à la probabilité de briguer un troisième mandat, Ahmad répond fermement non: "si je fais un deuxième mandat, j’aurai alors 65 ans à la fin de celui-ci. À cet âge-là, j’aspirerai à rester à Mahajanga, chez moi à Madagascar, et à faire autre chose. J’avais dit que si on me sollicitait pour un deuxième mandat, je le ferai. Mais après, je laisserai la place à quelqu’un d’autre".

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous