Filinfo

Foot

Carlos Queiroz porte plainte contre l’Iran

© Copyright : DR
Carlos Queiroz a porté plainte contre la Fédération iranienne auprès de la FIFA. Des salaires impayés sont derrière la décision du technicien portugais.
A
A

Le technicien portugais Carlos Queiroz a saisi la FIFA pour des salaires impayés du temps où il était sélectionneur de l'Iran.

Cette plainte ne concerne pas que les salaires impayés au cours de son dernier contrat de six mois, mais aussi "sur le précédent". L’ancien coach du Real Madrid a passé huit ans à la tête de la sélection iranienne depuis 2011.

Il a notamment permis au Team Melli de jouer deux phases finales de Coupe du Monde dont celle de 2018, au cours de laquelle il a battu le Maroc au premier tour. Queiroz a quitté la sélection iranienne, fin janvier, victime de l'élimination en demi-finales de la Coupe d'Asie des nations contre le Japon (3-0). Il est aujourd’hui sélectionneur de la Colombie.

Safiollah Faghanpour, responsable des affaires juridiques de la Fédération iranienne, a ainsi réagi: "le problème pour payer Queiroz est dû aux sanctions bancaires visant l'Iran qui empêchent le virement".

 

 

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot FIFA
Foot FIFA

Infantino veut des interdictions de stade mondiales contre le racisme

Foot société
Foot société

Pour la première fois en 40 ans, les femmes de retour au stade en Iran

Foot Espagne
Foot Espagne

Ansu Fati bloqué par la FIFA


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

La Botola solde certains retards

Alerte aux supporters tunisiens

Les Locaux face à l'obstacle algérien

Pogba au Real, ce n'est pas pour demain

Les sportifs paieront l'impôt

Verdict du TAS en novembre pour WAC-EST

Feu vert pour le VAR en Botola

A joueurs ultra-payés, clubs puissants

Vers l’Ultime combat de Badr Hari

En 4 matchs, Vahid a testé 32 joueurs