Filinfo

Foot

Coupe de la CAF: Berkane, champion d'Afrique en titre, aux portes de l'élimination

La joie des joueurs de la Renaissance Sportive de Berkane. © Copyright : DR
Kiosque360. La Renaissance sportive de Berkane est dans l’obligation de ramener une victoire de la Zambie pour espérer encore une qualification en quart de finale de la Coupe de la CAF. Une mission d'autant plus périlleuse que la RSB voyage avec un effectif diminué.
A
A

La Renaissance sportive de Berkane (RSB) jouera son va-tout, ce mercredi à Lusaka, en affrontant le club zambien de Napsa Stars. Le club de l’Oriental est dans l’obligation d’arracher les trois points pour rester en vie avant la dernière journée des phases de groupe de la Coupe de la CAF, rapporte le quotidien Assabah du 21 novembre. 

Les Berkanis n’ont pas trop d’options. Avec seulement cinq points au compteur, ils sont dans l’obligation de remporter les deux prochains matchs, et espérer un faux pas de la JS Kabykie, deuxième au tableau avec 6 points, ou une défaite du leader Coton Sport. 

La RSB sera privée des services de Hamza Regragui. En effet, l'imagerie par résonance magnétique (IRM) a révélé une blessure du joueur. C’est le cas également pour l’ailier Karim Baadi qui doit se reposer au moins 2 à 3 semaines. L’attaquant Mohcine Yajour et le défenseur Youssoufou Daio ont également été épargnés par le médecin du club pour raison de blessure. 

Le Raja de Casablanca, également en lice pour la Coupe de la CAF, jouera à la même heure, contre Namungo, un club tanzanien qui câle au bas du classement du groupe D, alors que les Verts, leaders avec 12 points, sont déjà qualifiés en quart de finale.

L’entraîneur tunisien Lassaad Chebbi alignera des joueurs qui n’ont pas eu beaucoup de temps de jeu, à l’instar de Ayoub Nanah, Mohamed Makaazi, Ilyas El Haddad, Omar Boutaib, alors que les cadres de l’équipe n’ont pas fait le voyage en Tanzanie. 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous