Filinfo

Foot

Covid-19: le Raja cherche un "report médical" après l'infection de ses joueurs

Le trio arbitral du match Raja-Zamalek, avec les capitaines des deux équipes. © Copyright : DR
Kiosque360. Décimé par l’infection de huit de ses joueurs, le Raja a demandé le report du match retour contre le Zamalek. Une requête qui a de minces chances d’aboutir vu que la CAF a rejeté deux demandes identiques formulées précédemment par le Hassania d’Agadir et Horoya Conakry.
A
A

Le Raja Casablanca a demandé le report de son match retour en demi-finale de la Ligue des Champions, face au Zamalek, qui devait se jouer le samedi prochain au Caire. Et pour cause, pas moins de huit de ses joueurs ont été infectés par le coronavirus, indique le quotidien Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du 21 octobre.

Plusieurs tests réalisés, le lundi 19 octobre, ont révélé la contamination  d’Ilyass Haddad, Abderrahim Chakir, Mohcine Metouali, Abdelilah Hafidi, Anas Jabroun, Omar Arjoun, qui viennent s’ajouter à Mohamed Zrida et Ayoub Nanah qui n’ont pas participé au match aller qui s’est soldé par une défaite du Raja (0-1).

Cependant, précise Al Ahdath, les chances d’aboutissement de la demande de report du prochain match du Raja restent minces. En effet, la Confédération africaine de football (CAF) a refusé la même demande au Hassania d’Agadir dont sept joueurs sont infectés par la Covid-19 avant la demi-finale l’opposant à la Rennaissance de Berkane (1-2) pour le compte de la Coupe de la CAF.

L’autre précédent est celui du Horoya Conakry qui disputait ce mardi soir, sur la pelouse du Complexe Mohammed V à Casablanca, l’autre demi-finale contre Pyramids FC, remportée par ce dernier (0-2). En effet, 12 joueurs de Horoya seront absents pour cause de contamination au virus. Pourtant, la CAF a décidé de maintenir la rencontre. 

En raison des contraintes du calendrier, la CAF a rejeté toutes les demandes de report de matchs pour maintenir la tenue de la finale de la Coupe de la CAF pour le 27 octobre au Complexe Moulay Abdellah de Rabat, ainsi que la finale de la Champions League le 6 novembre suivant au Caire. 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous