Filinfo

Foot

De nouvelles révélations accablent CR7

© Copyright : DR
Cristiano Ronaldo aurait alterné sa version des faits quant à l'affaire de viol présumé qui le poursuit. Voici les deux versions des faits, l'original et celle qui aurait été modifiée.
A
A

L’hebdomadaire allemand Der Spiegel, qui a dévoilé l’affaire Ronaldo-Mayorga, a publié, hier soir, des documents qui fragiliseraient la version de Cristiano dans cette affaire de viol présumé.

Les avocats du quintuple Ballon d’Or auraient établi, en 2009, un questionnaire de 27 pages destiné à recueillir la version du Portugais. En septembre 2009, les avocats disposaient d’une première version des réponses du questionnaire, quelque peu différente de celle qu’ils enverront aux avocats américains trois mois plus tard, en décembre 2009.

Exemple. À la question "Qu'est-ce qui a été dit par vous et par Mme C.?" ("Mme C." représentant la plaignante américaine Kathryn Mayorga dans ces documents), CR7 aurait répondu: "elle a dit qu'il n'était pas approprié d'avoir des relations sexuelles, car ils venaient juste de se rencontrer. Mais elle a quand même attrapé mon organe génital". C’est ce qu’on peut lire dans la version de septembre.

Mais dans la version de décembre, "X" -qui désigne Cristiano Ronaldo dans les documents- ce serait contenté de dire: "elle a saisi mon organe génital".

Der Spiegel dévoile aussi la description de l’acte sexuel par X ou Cristiano Ronaldo. "Elle s'est rendue disponible. Elle était allongée sur le côté et alitée, et je suis entré par-derrière. C'était brutal. Elle a dit qu'elle ne voulait pas, mais elle s'est rendue disponible. Elle a continué à dire non. Je me suis excusé ensuite", il s’agit là de la version de septembre 2009.

Voici la version de décembre 2009: "elle était allongée dans le lit. Je suis passé par-derrière. C'était brutal. Elle ne s'est pas plainte, elle n'a pas crié, elle n'a pas appelé à l'aide ou quoi que ce soit de ce genre".

Voici les différentes réponses de certaines questions:

"Mme C. a-t-elle jamais élevé la voix ou crié?"

Septembre: "elle a dit non et s'est arrêtée plusieurs reprises".

Décembre: "non".

"Mme C a-t-elle dit quoi que ce soit après vos relations sexuelles?"

En septembre: "elle a dit : "tu es un connard, tu m'as forcé. Tu es un imbécile"". Le joueur de la Juventus aurait alors répondu "Je suis désolé".

En décembre: "non".

Par Salwa Hosni
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Justice
Foot Justice

Football Leaks. Ronaldo entendu par la police portugaise

Foot People
Foot People

Les folles vacances de Cristiano Ronaldo

Foot Ligue des Nations
Foot Ligue des Nations

Quand Cristiano Ronaldo drague Matthijs de Ligt


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Renard fait ses adieux au Maroc

Le faux pas des Lions de l'Atlas expliqué

Quand la Botola a mal à ses "samsaras"

Vrai homonyme, fausse recrue

Le duo Ahmad-Lekjaa reprend le dessus

La CAN rapporte gros à la CAF

Un duel algéro-sénégalais indécis

Renard laisse des questions sans réponse

WAC et Raja s’arrachent les mêmes joueurs

Casablanca n'aura pas son grand stade