Filinfo

Foot

Dybala et Icardi font oublier Messi

© Copyright : DR
Kiosque360. Avec des réalisations de Mauro Icardi et Paulo Dybala, l'Argentine a pu battre le Mexique sans avoir besoin du talent d’un certain Messi qui a choisi volontairement de rester à l’écart. La fin d’une ère et le début d’une autre pour l’Argentine?
A
A

Contre une formation mexicaine privée de Lozano, Chicharito, et Guardado, l'Argentine a brillé en match amical dans la nuit de mercredi dernier (2-0).

Fait nouveau, l’Albiceleste, menée par le nouveau sélectionneur Lionel Scaloni, a été portée par un trio offensif composé d'Erik Lamela, Mauro Icardi et Rodrigo De Paul.

Icardi, longtemps écarté de la sélection, a marqué dès la deuxième minute, alors que Paulo Dybala, lui aussi absent au dernier Mondial, a réussi une belle entrée en fin de match et a même inscrit le but du break (87e). Une victoire qui accouche d’un non-dit: est-ce la fin de la domination de Léo Messi sur la sélection argentine? C’est du moins ainsi que s’interroge Sofoot du 22 novembre.

La question est digne d’un débat philosophique: comment l’Argentine peut-elle se passer d’un crack qui a inscrit 65 pions en 128 matchs et porté sur ses épaules le jeu offensif de l’Albiceleste? 

Pour les détracteurs de la Pulga, il est temps d’inverser la réflexion: propulsé au rang de prophète, Messi n'a-t-il pas vampirisé malgré lui toute la réflexion footballistique de l’Argentine qui a préféré miser sur ses exploits individuels, plutôt que de travailler à la construction d'un jeu collectif?

Le débat fait encore rage, pendant que Messi a récemment demandé à ne plus être appelé en sélection. L’idée étant de laisser grandir cette équipe et la préparer pour le Mondial de 2022. D’ici là, l’explosif Icardi et le fantasque Dybala auront développé une complicité suffisante pour réussir là où le génie de Messi a échoué.

Pour l’autre génie argentin, la lucidité, fait rare chez lui, a été au rendez-vous. «Je conseillerais à Messi de ne plus revenir en sélection. Il est vraiment temps de lui foutre la paix et de voir si quelqu'un d'autre peut endosser les responsabilités », a déclaré Diego Maradona.

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Ballon d'Or
Foot Ballon d'Or

Messi, Salah et Mané briguent le Ballon d’or

Foot Maroc-Argentine
Foot Maroc-Argentine

Accord secret entre FRMF et AFA sur Messi

Foot Maroc-Argentine
Foot Maroc-Argentine

Même sans Messi, Maroc-Argentine sera rentable


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Au nom du maire

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Le DHJ saigné à blanc par la CAF

Le WAC au Mondial 2021 des clubs

Le promu Zemamra déjà en crise

Le derby stambouliote tourne à la bagarre

Le Raja face à ses vieux démons

Soufiane Rahimi au coeur d’un gros scandale

Özil invité chez Erdogan 

Le Wydad protège ses joueurs avant la finale

Un match truqué? La FRMF enquête

Le Raja jouera, jouera pas?