Filinfo

Foot

Hamdallah passe de chouchou à joueur indésirable en Arabie Saoudite

Abderrazak Hamdallah, attaquant d'Al Nassr FC. © Copyright : DR
Kiosque360. Si le public saoudien était fasciné par Abderrazak Hamdallah il y a encore quelques jours, ce dernier est devenu la personnalité la plus détestée du championnat local.
A
A

Il semble que ça se gâte entre Abderrazak Hamdallah, le public saoudien et la presse locale. Le joueur marocain est actuellement au centre des critiques des journaux saoudiens qui lui reprochent son comportement, notamment lors de la dernière rencontre face à Al Faisaly.

Selon Al Massae daté du 8 avril, les Saoudiens sont unanimes et veulent que le club d’Al Nasr mette fin au contrat qui le lie avec le buteur marocain. Pis encore, on réclame une interdiction de pratiquer sur le sol saoudien. Le quotidien marocain s’interroge aussi sur ce qui s’est passé pour que Hamdallah, de chouchou du public saoudien passe subitement à ennemi public numéro un. 

D'autant plus que selon Al Massae tout se passait bien avant la demi-finale de la Coupe contre Al Faisaly. Mais l’élimination a fait changer le discours à son encontre et l’ancien porte-parole d’Al Nasr a même déclaré que le Marocain était un joueur irréfléchi et qu’il dévorait l’argent du club sans aucun rendement.

Abderrazak Hamdallah apprécie, selon la même personne, l’anarchie et réclame beaucoup de choses aux dirigeants, au point d’entacher l’histoire du club dont il porte les couleurs depuis quelques années.

Pour revenir à la rencontre face à Al Faisaly, le Marocain aurait montré beaucoup de nonchalance et aurait gâché des occasions de but à cause de son poids important. L'ancien porte-parole d’Al Nasr conclut en expliquant que Hamdallah n’a rien fait pour le club. 

Et pour ne rien arranger, Abderrazak Hamdallah a craché dans sa main, en plein match, et s’est essuyé sur une caméra, empêchant le public de suivre correctement le match, avant de poser sa main sur le dos d’un adversaire. Al Massae explique que c’est ce geste qui a fait basculer le Marocain d’un chouchou à un ennemi public détesté.

Abdallah Chaiaa, un juriste connu sur place, a estimé que ce qu’a fait Hamdallah peut être suffisant pour l’empêcher de pratiquer le football sur le sol saoudien durant deux années, en plus d’une lourde amende. Ce qui enclenchera en toute logique le processus de cessation du contrat qui lie les deux parties. 

Le public quant à lui demande tout simplement qu’il soit écarté. D'ailleurs, son club a annoncé que son contrat ne sera pas renouvelé cet été, qu’il a écopé d’une amende et que son salaire a été réduit tout en lui interdisant de prendre part à la prochaine rencontre.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde COVID-19
Foot liste de Vahid
Foot Abderazak Hamdallah

1 commentaires /

  • Ziad
    Le 08 Apr. 2021 à 05h23
    "Chassez le naturel, il revient au galop", je n'ai jamais apprécié ce type bourré de suffisance, de prétention
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous