Filinfo

Foot

Infantino offre 112 millions de dollars à l’Afrique

© Copyright : DR
Kiosque360. Gianni Infatino, le président de la FIFA, a déclaré en marge du 32e sommet de l’Union africaine que le football était un vecteur de développement, notamment en Afrique où les jeunes en sont passionnés.
A
A

En marge du 32e sommet de l’Union africaine récemment tenu à Addis-Abeba, le président de la FIFA, Gianni Infantino, a déclaré́ que le football était beaucoup plus qu’un sport. Selon lui, le football joue un rôle économique et social, de même qu’il contribue fortement au développement à travers la scolarisation des jeunes, l’égalité entre les sexes ou encore la cohésion sociale. Et ceci est d’autant plus vrai en Afrique, puisque les populations sont passionnées de ballon rond.

Le football a aussi connu une importante évolution sur le continent. Plusieurs sélections africaines ont réalisé des exploits, notamment face à des équipes européennes lors des dernières décennies, comme le rappelle le quotidien arabophone Al Akhbar dans son édition du jeudi 14 février.

Infantino à également précisé́ que son ambition en tant que président de la FIFA était de permettre à l’Afrique de passer du statut de l’éternelle promesse à une réalité. Pour ce faire, et ce depuis le début de son mandat à la tête de la FIFA, dit-il, il a doublé le nombre d’équipes africaines participant à la Coupe du monde. Aussi, il a veillé à augmenter le budget d’investissement destiné à l’Afrique.

De son côté le quotidien arabophone Assabah, dans sa livraison du même jour, est justement revenu sur le nouveau budget de la FIFA accordé à̀ la Confédération africaine de football. Il s’agit en effet d’un montant de 112 millions de dollars qui sera alloué au développement du football en Afrique.

Cette enveloppe sera orientée vers des investissements dans les infrastructures, la formation, la lutte contre corruption ou encore la sécurité. Selon des sources bien informées, citées par le journal, le Maroc ne bénéficiera pas de ces investissements qui sont plutôt réservés aux pays subsahariens, en retard en matière d’infrastructures sportives, et auxquels le royaume, à travers la FRMF, a offert une aide substantielle et multiforme.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Confédération africaine de football
Foot Confédération africaine de football

Ahmad Ahmad dit que la VAR marche partout, sauf à Tunis

Foot Espérance-Wydad
Foot Espérance-Wydad

Infantino promet de révolutionner le foot africain

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

EST-WAC: la FIFA doit-elle sanctionner la Tunisie?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Une CAN juteuse pour qui ira loin

Le Wydad en stage à Monastir?

La CAF inquiète après le décès de Morsi

Nasser al-Khelaïfi parle de Neymar et Mbappé

Le moral des Lions de l'Atlas inquiète

Ahmed Ahmed rassure sur la CAF

Des athlètes et des records à Rabat

Le Bayern a une solution prête pour Bale

Les Lions iront de Marrakech au Caire

Silence radio sur le site de la FRMF