Filinfo

Foot

La FIFA lance un ultimatum au WAC

© Copyright : DR
Parti du Wydad après avoir résilié son contrat l'année dernière, Chisom Chikatara a sollicité la FIFA pour récupérer la totalité des salaires impayés . Le verdict est tombé et le Wac devra payer son ancien joueur.
A
A

Arrivé à Casablanca en 2016, Chisom Chikatara a vécu deux saisons difficiles au WAC. L'international nigérian n’a jamais réussi à confirmer les grands espoirs placés en lui et a dû quitter la maison rouge par la petite porte.

Tout en acceptant de résilier son contrat avec le Wydad afin de partir jouer en Égypte, le joueur réclamait depuis la totalité des salaires impayés, et a porté l'affaire devant la Fédération internationale de football association.

Lire Aussi: Wydad. Un fiasco nommé Chikatara

La FIFA a décidé d'accorder 30 jours au Wydad pour régler la somme de 167 000 dollars à son ancien attaquant. Si le club de Said Naciri ne respecte pas ce délai, il se verra retirer 6 poinst au classement de son championnat, ce qui pourrait relancer la Botola.

 

 

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Wydad de Casablanca
Foot Wydad de Casablanca

Al Hassouni s’entraîne avec le groupe

Foot Wydad de Casablanca
Foot Wydad de Casablanca

Ounajem de retour contre l'Espérance?

Foot Wydad de Casablanca
Foot Wydad de Casablanca

La durée d’indisponibilité de Tighazoui connue


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Au nom du maire

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

La RSB à l’assaut du Zamalek

Un compte bancaire rajaoui gelé

Pont aérien pour les supporters des Lions

Un documentaire sur l'accident de Sala

La LDC fait flamber le marché noir

Le Raja renforce ses rangs

Le Wydad joue une finale-revanche

Guardiola booste la Juve en Bourse

Ça chauffe avant WAC-EST

Agressions au stade Benjelloun