Filinfo

Foot

La guerre des clans se poursuit au sein de la CAF

© Copyright : DR
Kiosque360. Le jeu de chaises musicales reprend de plus belle au sein de la CAF entre les responsables du football continental. Ahmad Ahmad et Fouzi Lekjaa ont déjoué les plans de leurs adversaires.
A
A

Le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, a réussi à tirer son épingle du jeu au sein de la Confédération africaine de football (CAF) puisqu’il vient d’être promu en tant que deuxième vice-président de l’instance africaine, au grand dam de ses adversaires.

S’il y a bien un heureux, c’est donc Fouzi Lekjaa qui occupait auparavant le poste de troisième vice-président, rapporte le journal Al Massae du weekend des 20 et 21 juillet. Une promotion qui a eu lieu en marge des travaux de l’assemblée générale de la CAF, qui s’est tenue jeudi dans la capitale égyptienne Le Caire.

Autre grand gagnant de ce remaniement au sein de la CAF, le Congolais Constant Omari, qui a été nommé premier vice-président de l’instance africaine. Il a ainsi pris la place du Nigérian, Penek Amadjou, qui a été écarté suite à des accusations de corruption dont il fait l’objet dans son propre pays.

Dany Jordan, le patron de la SAFA, la fédération sud-africaine de football, a lui été nommé au poste de troisième vice-président de la CAF. Jordan est connu comme étant un fidèle de l’ancien président de la CAF, le Camerounais Issa Hayatou.

Le séisme au sein de la CAF a été constitué par le départ du Tunisien Tarek Bouchamaoui. Ce très influent responsable du football africain, qui occupait jusqu’ici le poste de président de la commission des compétitions de clubs, vient d’être remplacé par le congolais Constant Omari.

In fine, ces remaniements ont permis, selon le quotidien Assabah de ce weekend, au duo Ahmad Ahmad et Fouzi Lekjaa de reprendre en mains les rênes de la CAF, et ce en écartant leurs ennemis tunisien et nigérian et en mettant de leur côté les Egyptiens, le président de la FIFA, Gianni Infantino, et même le patron de la fédération sud-africaine.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot FRMF
Foot FRMF

Vidéo. Fouzi Lekjaa fixe les objectifs de Vahid Halilhodžić

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Et si la FRMF prenait tout son monde à contre-pied et nommait Ammouta?

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Laurent Blanc dit non au Maroc


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

FRMF et ministère des Sports dans l’impasse

Jebor pousse le Wydad à saisir la FIFA

C’est parti pour les Jeux africains

Au Real, il n'y a plus qu'une seule place

Le staff de Vahid bientôt dévoilé

La Botola a un vice de programmation

Vahid vise le trophée de la CAN 2023

Özil s’entraîne sous haute protection

Les fédérations sportives se restructurent

Meknès sans stade, à cause de son maire