Filinfo

Foot

La levée des sanctions contre Manchester City fait des vagues

Jurgen Klopp et Pep Guardiola, coaches de Liverpool et de City. © Copyright : DR
Kiosque360. Après avoir blanchi Manchester City, accusé de violer le fair-play financier, le TAS subit les critiques du monde du football, et pas seulement en Angleterre. Là, les deux coaches emblématiques de la Premier league, Klopp et Mourinho, ont exprimé leur vive colère.
A
A

La décision du TAS de lever la suspension de Manchester City de deux ans de toutes compétitions européennes pour non-respect du fair-play financier fait beaucoup parler d’elle en Europe, et surtout en Angleterre même. Eurosport a compilé les réactions les plus édifiantes.

L'entraîneur allemand de Liverpool, récent champion d'Angleterre, Jürgen Klopp, a été le premier à dégainer, en usant d’un peu d’ironie au début. “Je suis content que Manchester City puisse participer à la Ligue des Champions la saison prochaine car ils auraient pu avoir des matches en moins et être plus frais en Premier league”.

Prenant un air plus sérieux cette fois-ci, il s’est lâché: “Hier, ce n'était pas un bon jour pour le football. Je souhaite le meilleur à tout le monde, mais je suis un partisan du fair-play financier (...) J'espère que ce système sera maintenu. Sinon, les personnes les plus riches au monde peuvent investir autant qu'elles veulent et on ne pourra plus les concurrencer”, a lâché l’ancien coach de Dortmund, mardi à la veille d'un déplacement sur la pelouse d'Arsenal. 

Klopp n’est pas le seul à avoir commenté cette décision. Les journalistes et les amateurs de foot attendaient aussi la réaction de José Mourinho. Le Portugais n’a pas caché sa déception. Pour lui, cette décision est “honteuse”. “Si vous n'êtes pas coupable, vous ne devriez pas avoir d'amende. S'ils sont coupables, la décision est une honte et vous devriez être banni de la compétition”, a lâché le “Special One” en conférence de presse. 

Pour rappel, Javier Tebas, le patron du football espagnol, avait critiqué le TAS. “La Suisse est un pays avec une grande histoire dans les arbitrages, mais le Tribunal arbitral du sport n'est pas à la hauteur. Nous devons voir si le TAS est l’organe approprié pour faire appel des décisions institutionnelles dans le football”, a-t-il déclaré au micro de la BBC.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Ligue des champions UEFA
Foot Ligue des champions UEFA

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous