Filinfo

Foot

La SONARGES ne s’occupera plus des stades du Maroc

© Copyright : DR
Kiosque360. Le ministère de la Jeunesse et des sports a décidé de remettre à la Fédération royale marocaine de football (FRMF) la tâche de gérer les stades du Maroc, en lieu et place de la Sonarges qui s’en occupait jusqu’ici. L’annonce a été faite par le ministre de tutelle, Rachid Talbi Alami.
A
A

La Société nationale de réalisation et de gestion des stades (Sonarges) ne s’occupera plus des stades du Maroc. L’annonce a été faite par le ministre de la Jeunesse et des sports, Rachid Talbi Alami, lors de la cérémonie de signature d’une convention relative à la réhabilitation des infrastructures sportives, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du week-end (12 et 13 août). En lieu et place de la Sonarges, ce sera désormais à la Fédération royale marocaine de football (FRMF) de s’occuper des stades du Maroc.

Une décision qui concerne également les stades non gérées par la Sonarges, à l’instar du complexe sportif Mohammed V, jusqu’ici géré par le Conseil de la ville de Casablanca, indique le journal arabophone. En réalité, Rachid Talbi Alami cherche à uniformiser la gestion des stades marocains, car jusqu’ici chaque stade était géré d’une manière particulière. Ceci ne veut pas dire pour autant que le ministère cherche à enterrer la Sonarges. La FRMF cherche au contraire des solutions pour la sauver de sa crise financière, indique Al Ahdath Al Maghribia.

La Sonarges sera donc désormais rattachées à la FRMF, a affirmé Rachid Talbi Alami, qui cherche à mettre fin aux différends chroniques entre les dirigeants de la Fédé et ceux de la Sonarges. L’option d’une dissolution pure et simple est donc à écarter, comme l’a affirmé Talbi Alami à nos confères arabophones.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous