Filinfo

Foot

L’Ajax verse 5 millions d'euros à la famille Nouri

L'ancien gardien néerlandais et actuel patron de l'Ajax Amsterdam, Edwin Van der Sar © Copyright : DR
Kiosque360. Très critiqué pour ne pas avoir suffisamment soutenu son jeune joueur Abdelhak Nouri, récemment revenu d'un long coma de 33 mois, le club de l’Ajax Amsterdam a finalement réagi. Il vient de remettre un chèque de plus de 50 millions de dirhams à la famille du joueur maroco-néerlandais.
A
A

Le litige qui oppose l’Ajax Amsterdam à la famille de Abdelhak Nouri est-il sur le point de prendre fin? C’est en tout cas ce que laisse présager le geste que vient de réaliser le club amstellodamois après avoir consenti à verser un chèque conséquent de quelque  cinquante millions de dirhams à la famille du jeune footballeur maroco-néerlandais qui, rappelons-le, vient de se réveiller d’un long coma de trente-trois mois, rapporte le journal Al Akhbar du mardi 31 mars.

Victime d’un arrêt cardiaque lors d’un match amical qui avait opposé en 2017 l’Ajax Amsterdam au club allemand du Werder de Brême, Abdelhak Nouri est resté deux ans et neuf mois au coma avant de se réveiller il y a quelques jours, comme l’a révélé son frère Abderrahim Nouri.

Admettant ne pas avoir suffisamment accompagné leur joueur pendant cette période, le club néerlandais a consenti donc à verser un chèque de 4,5 millions de livres sterling à la famille Nouri, soit l’équivalent de quelque 50 millions de dirhams.

Les dirigeants de l’Ajax ne se sont finalement pas défaussés devant leur responsabilité, à l’instar du directeur général du club, Edwin Van Der Sar. "Nous admettons notre responsabilité sur ce qu’il s’est passé. Durant longtemps nous avons cru que Appie bénéficierait de tous les soins nécessaires dont il avait besoin", a notamment déclaré l’ancien gardien, reconnaissant à demi-mots que les soins donnés au jeune footballeur n’étaient pas à la hauteur.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous