Filinfo

Foot

L'arbitrage va-t-il fausser la Botola?

© Copyright : DR
Kiosque360. Désignés par la fédération pour diriger des rencontres de première importance en division 1 et 2, certains arbitres enchaînent les erreurs, provoquant la colère des supporters, des joueurs et des staffs.
A
A

La rencontre qui a opposé cette semaine le Rapide Oued Zem  (RCOZ) au FUS de Rabat, et celle entre le MAT de Tétouan et l’Olympique de Safi ont été entachées de plusieurs erreurs d’arbitrage qui ont faussé le cours du jeu, voire le résultat, indique le quotidien Assabah du 4 mars.

Selon l’analyse de l’ancien arbitre Mohamed Almouajah, l’arbitre Taoufiq Kourar a, par exemple, sifflé un pénalty fictif en faveur du RCOZ, et omis de siffler deux autres en faveur du FUS.

Kourar est accusé de récidive, puisque lors du match de 2e division qui a opposé l’AS Salé au KAC Kenitra, il a commis également plusieurs erreurs au point de provoquer la colère des supporters qui ont violemment réagi, en l'attaquant physiquement puisqu'il a été légèrement blessé avec un projectile et n'a dû son salut qu'aux forces de l'ordre.

L’arbitre Kourar a également été l’auteur d’une autre grave erreur lors du match qui a opposé le Wydad à la Renaissance de Berkane, en refusant un but valable pour les Casablancais. Ces erreurs à répétition ont poussé la FRMF à convoquer ledit arbitre pour lui demander des explications.

Paradoxalement, rapporte Assabah, Kourar a été désigné pour diriger des matchs de grande importance en première et seconde divisions, durant lesquels il a continué à enchaîner les erreurs.

Dans sa déclaration à Assabah, Mohamed Almouajah a accusé la fédération de jouer avec le feu en désignant des arbitres, dont les compétences sont douteuses et qui officient durant des matchs "sensibles".

De quoi relancer le débat sur la qualification des arbitres et leur capacité à supporter la pression des grands matchs, ainsi que le risque d’attiser la colère des supporters.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous