Filinfo

Foot

Le bel hommage de la ville d’Essaouira à feu Abdelkhalek Louzani

Abdelkhalek Louzani © Copyright : DR
Le Conseil communal d’Essaouira vient de rendre hommage à l'ancien sélectionneur national, feu Abdelkhalek Louzani, décédé, en février dernier dans la Cité des Alizés, et ce, en décidant d’accoler le nom de ce grand technicien du ballon rond au stade municipal de la ville.
A
A

Les membres du conseil, réunis vendredi en session ordinaire au titre du mois de mai, ont approuvé un point inscrit à l’ordre du jour de cette réunion, qui prévoyait de rebaptiser ce stade qui porte désormais le nom du "Stade municipal Abdelkhalek Louzani".

Une initiative louable du conseil communal de la Cité des Alizés, qui intervient en signe de reconnaissance de la grande contribution de ce technicien national au service du football national, en tant que joueur et notamment en tant qu'entraîneur et sélectionneur.

Décédé à l’âge de 76 ans, feu Louzani a dirigé l'équipe nationale en 1993, ainsi que plusieurs clubs marocains, à l'instar du Moghreb de Tétouan, du Kawkab de Marrakech, de l'Olympique de Khouribga, de la Jeunesse sportive d'Al Massira, du CODM de Meknès et du KAC de Kénitra.

Le défunt a également remporté plusieurs sacres, dont le doublé Coupe-Championnat avec le Kawkab de Marrakech en 1992 et une Coupe arabe avec l'Olympique Khouribga en 1996, en Jordanie.

Feu Louzani avait entamé une expérience professionnelle à l'étranger en championnat de Belgique avec le club d'Anderlecht, avant de rejoindre, par la suite, la formation et l'entraînement en tant qu'entraîneur adjoint au club belge de Charleroi.

Par Le360 (avec MAP)
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous