Filinfo

Foot

Le fructueux mercato des cadors de la Botola

© Copyright : DR
Kiosque360. Fini la fièvre acheteuse qui s’était emparée des clubs marocains lors des mercatos. Les cadors de la Botola semblent atteindre la maturité nécessaire pour recruter intelligemment et réaliser de bonnes opérations sans trop s’endetter.
A
A

Les clubs de la Botola ont dépensé moins d’argent tout en recrutant intelligemment. C’est le constat du quotidien Al Ahdath Al Maghribia du 11 septembre qui détaille que les clubs de l’élite ont fait des économies en recrutant des joueurs libres de contrats dans le but de préparer les échéances africaines et nationales.

Au sommet du podium, on retrouve le Raja, vainqueur de la Coupe de la CAF sous Garrido et la Supercoupe d’Afrique, qui entend renouer avec le titre de la Botola. Les verts ont fait signer 6 joueurs de grand calibre. Il s’agit de l’ancien attaquant du Zamalek et du DHJ, Hamid Ahaddad, Fabrice Ngah, Salif Coulibaly, Omar Arjoun ains quei l’enfant terrible du club, Mohcine Metouali. Ce dernier est appelé à jouer le rôle du meneur pour combler le vide laissé par le buteur Mohcine Yajour.

Le rival casablancais du Raja s’est montré plus prudent dans ses recrutements, sans doute en raison de l’effet du scandale du stade de Rades. Le Wydad a réalisé une excellente opération en signant un contrat de prêt avec Ayoub El Kaabi. Le Congolais Kabongo Kasongo vient également renforcer l’attaque des Rouges grâce à un échange avec le Zamalek contre Mohamed Ounajem.
Le Wydad a également recruté Mohamed Kamal qui était libre de contrat avec l’AS FAR, et l’ancien joueur du Kawkab de Marrakech, Ibrahim Nejmeddine.

Forte d’une Coupe du Trône et une finale de la Coupe de la CAF, la RS Berkane a opté pour l’expérience en recrutant Taoufiq Ijroutten ainsi que la pépite du Mouloudia d’Oujda, Soufiane Kerkach. Le club berkani a également remplacé son ancien attaquant fétiche, le Burkinabè Laba Kodjo, par l’Ougandais Patrick Kaddu, et son gardien Abdelali Mhamedi par le vétéran Zouhair Laaroubi.

Sans titre depuis une décennie, l’AS FAR compte renouer avec le succès cette année. Pour ce faire, le coach Abderrahim Talib a recruté pas moins de 16 joueurs qu’il a piochés en seconde division et chez les amateurs. Deux noms sortent du lot: il s’agit Mohamed Baabou, qui a été formé au Raja, et Mohamed Ali Bamaamer, la star du Moghreb de Fès.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Botola
Foot Botola

Le Wydad et le Raja ne retrouveront la Botola que dans un mois

Foot Botola
Foot Botola

Botola 2019-2020: les favoris, les outsiders et les autres…

Foot FRMF
Foot FRMF

Orange partenaire naming de la Botola? Le vrai du faux


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Kiosque

17 Marocains aux 17es Mondiaux d'athlétisme

La FIFA attend la CAF pour le Mundialito

Deux matchs décisifs pour Raja et WAC en LDC

Michael Schumacher serait conscient

Fatma Samoura ausculte la CAF

L'équipe national de taekwondo au Japon

Hamdallah intérresse Vahid, mais divise

Les dérapages financiers du mercato européen

Vahid a pris acte du niveau des Lions

Feu vert au DHJ pour devenir une S.A