Filinfo

Foot

Le Kawkab sans argent pour tester ses joueurs

Les joueurs du FUS de Rabat ont passé les tests Covid-19, le jeudi 25 juin. © Copyright : DR
Kiosque360. Les dirigeants du Kawkab de Marrakech ne sont pas arrivés à réunir suffisamment d’argent pour pouvoir tester l’ensemble des joueurs du club, condition sine qua non imposée par la Fédération royale marocaine de football pour la reprise du championnat.
A
A

Les dirigeants du Kawkab de Marrakech sont dans la tourmente. Ces derniers ne sont pas arrivés à réunir la somme qui devait leur permettre de tester l’ensemble des joueurs de l’effectif du KACM. Ces tests de dépistage du nouveau coronavirus ont pourtant été rendus obligatoires par la Fédération royale marocaine de football (FRMF) pour la reprise des championnats de première et deuxième divisions, rapporte le quotidien Assabah du weekend des 11 et 12 juillet.

Pour remédier à cette situation, les dirigeants du KACM ont contacté une médecin qui avait déjà travaillé par le passé avec l’effectif marrakchi et lui ont demandé d’effectuer les tests de dépistage au coronavirus tout en la payant par chèque. Ce que la médecin a catégoriquement refusé craignant un risque d’impayé. D’ailleurs cette dernière avait déjà effectué des tests de dépistage à certains joueurs dans une clinique en contrepartie de chèques. Mais ces derniers étaient en bois, ce qui a fini par briser la confiance entre la médecin et les dirigeants du club de la ville ocre.

D’autres personnes ont également été victimes de ces chèques sans provision, à l’instar du directeur d’un laboratoire d’analyses médicales qui  a été surpris de voir un chèque qui lui a été remis par le KACM refusé par la banque. En attendant, les joueurs du KACM sont toujours privés de tests et risquent de rater leur préparation pour la reprise du championnat prévue pour fin juillet

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


1 commentaires /

  • sahraoui
    Le 11 Jul. 2020 à 10h32
    c est navrant pour ce grand club fanion du sud.ou sont les bonnes volontés de la ville des sept saints ,la ville ocre pour sauver ce patrimoine que je considere comme tel.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous