Filinfo

Foot

Le Raja serait proche d'un accord avec un sponsor qatari

Les joueurs du Raja de Casablanca exultent après un but en championnat. © Copyright : DR
Kiosque360. Le Raja et ses dirigeants cherchent un nouveau sponsor à même de les aider à renflouer les caisses du club et pouvoir honorer les engagements vis-à-vis des joueurs.
A
A

Les dirigeants du Raja de Casablanca sont en pleines négociations avec un sponsor qatari qui a la capacité d’injecter 1 million de dollars annuellement dans les comptes du club, comme le rapporte Al Massae dans son édition du 6 mai.

Le quotidien précise que le président du club, Rachid Andaloussi, s'est envolé il y a quelques mois au Qatar pour trouver un nouveau sponsor capable d’injecter de grandes sommes d’argent qui vont pouvoir aider le club à dépasser la crise financière profonde qu'il traverse. L'architecte casablancais a pu s’entretenir avec plusieurs entreprises, mais il a eu des discussions avancées avec deux groupes: le premier est leader dans le secteur du transport et le second spécialisé dans le sportif et le médical. 

En tout cas, les discussions ont bien avancé et les dirigeants du club casablancais vont annoncer, sous peu, l’identité de ce nouveau partenaire avec lequel ils vont signer un contrat d’une année renouvelable. 

Le club essaie de tout faire pour assurer assez d’argent et pouvoir payer les joueurs et le staff technique et administratif. Selon Al Massae, le Raja doit verser plus de 10 millions de dirhams rien qu’au profit des joueurs. D'ailleurs, le club casablancais a prié les organisateurs de la Coupe Mohammed VI des clubs arabes champions de lui verser la prime relative à la qualification en finale, mais sa requête a été refusée. 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Raja de Casablanca
Foot Raja de Casablanca
Foot Raja de Casablanca

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous