Filinfo

Foot

Le TAS pas pressé dans l’affaire Ammouta-WAC

Houcine Ammouta et Said Naciri. © Copyright : DR
Kiosque360. Le TAS a entendu ce lundi les représentants du Wydad et ceux de son ancien entraîneur, Houcine Ammouta. Le tribunal a demandé du temps pour examiner profondément les pièces produites par les deux parties avant de prendre une décision.
A
A

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) ne s'est pas prononcé dans le litige opposant le Wydad à son ancien entraîneur, Houcine Ammouta. Après 4 heures de débats entre les représentants légaux des deux parties, le TAS a demandé un délai supplémentaire pour étudier les pièces produites avant de prendre sa décision.

Ammouta, qui a été représenté ce lundi 8 juin par trois avocats, a produit plusieurs documents dont la décision de la commission des litiges de la FRMF, ainsi que le contrat qui le liait au Wydad, et qui atteste du salaire et des primes qu’il devait percevoir au cas où il remporte des titres, comme celui de la Champions League et de la Botola, remportés en 2017, indique le quotidien Al Massae du 10 juin.

La commission des litiges de la fédération avait déjà condamné le Wydad à payer 6,2 MDH à titre de récompense pour les titres remportés avec les Rouges, ainsi que des arriérés de salaires.

Ammouta affirme mordicus que le Wydad a rompu son contrat de façon unilatérale, ce qui lui donne droit à un dédommagement conséquent, alors que selon son ancien club, le plaignant n'aurait pas respecté les termes de son contrat.

Le Wydad tentera d'obtenir une diminution de la somme qu'il devra débourser à Ammouta, et en cas de confirmation du TAS de la décision de la commission des litiges de la fédération, le club casablancais devra effectuer rapidement le virement du montant de la sentence.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Affaire DHJ-Raja
Foot Equipe nationale des joueurs locaux
Foot Equipe nationale des joueurs locaux

Le report du stage des locaux soulage les clubs


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous