Filinfo

Foot

Les contestations fusent en fin de Botola

© Copyright : DR
Kiosque360. Dans une lettre adressée au président de la FRMF, les dirigeants du MAT demandent d'ouvrir une enquête à propos de la rencontre KACM-CAYB. Pour sa part, le Raja menace de ne pas jouer en Botola, tant que le WAC n'a pas soldé son dernier match en retard.
A
A

Le bureau directeur du Moghreb de Tétouan vient d’interpeller la Fédération royale marocaine de football, pour enquêter sur le résultat de la rencontre qui a opposé, lundi dernier, le Youssoufia de Berrechid et le Kawkab de Marrakech.

A en croire les dirigeants tétouanais, la rencontre qui s’est soldée sur une victoire du Kawkab sur le score de 4 – 1 serait truquée. D’ailleurs, l’entraîneur du Youssoufia de Berrechid a déclaré que si ses joueurs n’ont pas bien joué, c’est à cause de la pression subie, rapporte le quotidien arabophone Al Massae dans son édition du jeudi 16 mai. 

Dans une lettre officielle adressée au président de la FRMF, Fouzi Lekjaa, le MAT a demandé «l’ouverture d’une enquête pour cause de complaisance des joueurs de Berrechid, en violation grave du fair play sportif et du principe de l’égalité des chances». Avant d’ajouter que «le MAT est la cible d’une campagne féroce dont l’objectif est de favoriser un autre club dans la course au maintien en Botola». Un député a également adressé une question écrite concernant cette affaire au ministre de la Jeunesse et des sports.

De plus, la lettre du MAT a rappelé d'autres injustices infligées au club, dont les erreurs de l’arbitre Noureddine Jaafari lors de la rencontre MAT-CRA.  En plus de ces erreurs, la correspondance adressée à la FRMF a vivement critiqué les décisions de la commission de programmation au sein de la FRMF.

En effet, le MAT se voit lésé et estime «qu’en dépit de la participation des clubs marocains aux différentes compétitions africaines, il aurait fallu programmer les rencontres des cinq dernières journées à la même heure, pour garantir l’égalité des chances entre tous les clubs». Les dirigeants du MAT ont également invité le président de la FRMF à suspendre les deux dernières journées de la Botola, jusqu’à la fin de l’enquête sur le match KACM-CAYB.

Il faut aussi rappeler que dans le haut du tableau une gueguerre fuse entre le Raja (2e) et le WAC (leader), car les verts comptent faire jouer aux rouges, déjà fatigués par le surplus de matchs, le maximum de rencontres en un laps de temps en vue de les pousser à l'erreur et pouvoir les coiffer sur le poteau du championnat. Le Raja a même menacé de ne pas jouer son prochain match de Botola, tant que le Wydad n'a pas soldé sa rencontre en retard contre l'OCK, prévue auparavant ce 16 mai, mais reportée à une date ultérieure. 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Botola
Foot Botola

Le MAT ou le KACM dira adieu à l'élite

Foot Botola
Foot Botola

Soupçons de match truqué, ce que risquent le KACM et le CAYB

Foot botola 1
Foot botola 1

Le FUS à l’abri, l’AS FAR en danger


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

La FIFA, c'est la Banque mondiale du foot

Trop chère CAN 2019

Visas gratis pôur les Jeux africains

Rabiot et De Ligt bientôt turinois

Renard joue l'effet de surprise

Maroc-Namibie, un match à ne pas rater

Hakim Ziyech joue sa première CAN

Les favoris et les outsiders de la CAN 2019

Jackpot pour le WAC et le Raja

L'afrique sourit à Hervé Renard