Filinfo

Foot

Les litiges des clubs marocains se bousculent à la Fifa

Mabidi Lema, ancien joueur du Raja. © Copyright : DR
Kiosque360. La FIFA a cumulé 80 dossiers de litiges concernant les clubs de la Botola. Une situation qui inquiète la FRMF et la FIFA aussi.
A
A

Les dossiers des litiges concernant les clubs marocains s'entassent sur les bureaux de la FIFA. Selon l’édition du 16 juillet d’Al Ahdath Al Maghribia, ils sont actuellement au nombre de 80 cas, et c’est la raison pour laquelle elle a contacté la FRMF pour en savoir plus. Ce qui a inquiété la plus haute instance du football mondial, c’est que certains clubs de première division cumulent un grand nombre de litiges.
 
Il y a par exemple le Raja qui a perdu dernièrement une affaire contre son ancien joueur Lema Mabidi et lui a versé 2,6 millions de dirhams. Quelques jours auparavant, les verts ont dû payer 4 millions de dirhams pour boucler le dossier d’Ismail Belmaalem qui l’opposait au club émirati de Beni Yass. 

Le Wydad de son côté a encore trois affaires en cours d’examen. La première concerne l’entraîneur français René Girard, suivie de celle de l’attaquant libérien William Jebor et le dossier de l’Argentin Alejandro Kintana. 

L'IRT a reçu au mois de mars dernier l’ordre de verser 600.000 dirhams au profit de Dragon Club de Yaoundé (Cameroun) dans l’affaire qui oppose les deux clubs à propos de l’attaquant camerounais Rostand Mbai.

Le Moghreb de Tétouan est lui aussi l’un des habitués de la commission des litiges de la FIFA, mais a apuré sa situation. Dernièrement, le club a versé la somme de 1,6 MDH à titre de primes de signature et d’arriérés de salaire, datant de la saison 2016-2017, a son ancien défenseur sénégalais Mourtada Fall. A contrario, la FIFA a donné raison au DHJ dans une affaire face à un sombre entraîneur uruguayen qui le poursuivait avec un faux contrat.
 
Pour une source fédérale, la crise financière par laquelle passent les clubs est à l’origine de ce nombre très important de dossiers. Mais la FRMF veut trouver une solution à cette situation critique et va appliquer de nouvelles directives pour le prochain mercato. 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous