Filinfo

Foot

Les litiges privent les clubs de la subvention de la FRMF

© Copyright : DR
Kiosque360. La Fédération royale marocaine de football (FRMF) n’a pas versé à certains clubs de la Botola la troisième tranche de la subvention annuelle. Un refus justifié par les litiges que ces clubs traînent encore. Des millions sont ainsi ainsi restés dans les caisses de l'instance nationale du football.
A
A

La Fédération royale marocaine de football a retenu le pactole qu'elle devait verser en guise de subvention aux clubs de la Botola, pour solder les litiges qui gangrènent ces clubs,, rapporte le quotidien Assabah de ce weekend des 12-13 juin. Et de préciser que c'est le Raja qui a particulièrement été touché par cette rétention de cette subvention.

En effet, la FRMF a décidé de ne pas verser au Raja la troisième tranche de la subvention qu’elle verse annuellement aux clubs de la Botola, à cause du nombre importants de litiges et dettes accumulés par le champion du Maroc en titre, explique, pou sa part, le quotidien Al Akhbar du weekend des 12-13 juin.

La trésorerie du Raja ne va donc pas toucher les 2 millions de dirhams de la troisième tranche de l’aide apportée par la FRMF. Un véritable coup dur pour le club dirigé par Rachid Andaloussi au moment où les entrées financières du club se font rares, à cause notamment de l’obligation pour les clubs de jouer à huis clos à cause de la pandémie du nouveau coronavirus.

Le Raja n’a pas seulement été empêché de recevoir la troisième tranche de la subvention annuelle de la FRMF, puisque le club n’a également rien touché de la primer que l’instance dirigée par Fouzi Lekjaa devait lui verser pour avoir remporté le championnat la saison dernière. La FRMF a ainsi retenu le versement de cette prime après avoir aidé le Raja à s’acquitter financièrement d’un jugement perdu par le club dans un de ses nombreux litiges, explique le journal arabophone.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous