Filinfo

Foot

Les protagonistes du match de Radès appelés à la barre

© Copyright : DR
Kiosque360. Le TAS a appelé le capitaine du Wydad de Casablanca et l’arbitre de la rencontre de Radès pour connaitre leur version des faits. Le verdict devrait tomber ce mercredi.
A
A

Dans son édition du 30 juillet, le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia nous rapporte quelques coulisses d’une journée décisive au Tribunal arbitral du sport. Le TAS examine en effet en ce moment le dossier opposant le Wydad de Casablanca à l’Espérance de Tunis à la suite des événements survenus lors de la finale retour de la Ligue des champions africaine qui s’est jouée à Tunis.

Ainsi, on apprend que les juges du TAS ont entendu ce lundi le capitaine de l’équipe marocaine, Abdellatif Noussair, ainsi que Saïd Naciri, puis le président du club tunisien, Hamdi Meddeb, et l’arbitre de la rencontre, Bakary Gassama. 

Le quotidien explique que le TAS veut savoir ce qui s’est dit entre le capitaine marocain, celui de l’EST et l’arbitre du match. Le commissaire du match, le Mauritanien Ahmed Ould Yahya explique dans son rapport qu’il avait connaissance de la panne du VAR et qu’il l’avait rapportée au président de la CAF, alors que le capitaine de l’EST dit que Gassama l’avait annoncé avant le début de la rencontre.

Le verdict est donc attendu ce mercredi après les plaidoyers des avocats des deux côtés. Si jamais le TAS donne raison à la CAF, le match sera rejoué, selon le quotidien, le 7 août prochain en Guinée Équatoriale. L'instance qui gère le football sur le continent espère se racheter en organisant une finale digne de ce nom. D'autant plus que la nouvelle édition commence le 9 août et qu’elle se doit d’être meilleure que la précédente.
 
De son côté, Faouzi Benzarti, ancien entraîneur des rouges, s’est livré à un journal tunisien à propos de ce match. Il explique que l’arrêt du match était à cause de l’absence du VAR et que la principale revendication du Wydad était de faire marcher l’arbitrage vidéo. Sauf que le Tunisien a expliqué que les conditions sécuritaires à Tunis étaient exemplaires et que le club a été bien accueilli.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Tribunal arbitral du sport
Foot Tribunal arbitral du sport

Chelsea de nouveau autorisé à recruter

Foot Scandale de Radès
Foot Scandale de Radès

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous